Palais grand-ducal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Partie de la façade du palais de type renaissance flamande

Le palais grand-ducal de la ville de Luxembourg est un édifice style Renaissance du XVIe siècle et la résidence en ville du grand-duc, chef d'État du Luxembourg depuis 1890. Il se trouve au centre de la vieille ville, non loin de la place Guillaume II.

De nos jours, le palais est gardé par le Service de garde des châteaux, qui dépend de l'Unité de garde et de réserve mobile (UGRM) de la police grand-ducale. Une relève solennelle a lieu une fois par mois.

Historique[modifier | modifier le code]

Le palais et la rue du Marché-aux-Herbes

La construction en 1572-73[modifier | modifier le code]

Une forte explosion produit par un coup de foudre sur l'église des franciscains fait exploser de la poudre à canon qui y était déposée le 11 juin 1554. De nombreuses maisons sont détruites par les flammes dues à cette explosion. Les travaux de reconstruction de la ville ont pris plus de vingt années et c'est en 1572 que le gouverneur des Pays-Bas espagnols Pierre-Ernest Ier de Mansfeld charge le bau-maître Adam Roberti de reconstruire l'Hôtel de Ville. l'œuvre est achevée en 1573.

Dégâts, réparations et agrandissements[modifier | modifier le code]

En 1683 et 1684 le palais subit des dégâts provoqués par des bombardement sous le siège de Vauban. Des travaux de réparation sont faits en 1728 suite à une amélioration financière de la ville. Le bâtiment appelé «La Balance» est ajouté en 1741 et l'Hôtel de Ville devient le siège aux Trois États. En 1795, l'Hôtel de Ville devient le siège de la Préfecture du Département des Forêts.

Hôtel de Gouvernement[modifier | modifier le code]

En 1817, l'hôtel de ville devient « hôtel de Gouvernement » où loge et travaille le Gouverneur du Roi. Une annexe, suite à des achats de maisons aux alentours, est ajoutée pour abriter la Chambre des Députés, achevée en 1859.

Résidence du grand-duc[modifier | modifier le code]

Armoiries de Luxembourg-Nassau avec ornements

En 1890, le grand-duc Adolphe utilise le palais en toute exclusivité et le palais devient la résidence du souverain du Grand-Duché de Luxembourg. De nos jours, le grand-duc utilise cette résidence comme lieu de travail mais rarement en tant que lieu de résidence. C'est par exemple ici qu'il accueille les chefs d'État étrangers ou qu'il donne certaines réceptions, comme le repas offert à l'occasion de la fête nationale, où il reçoit en moyenne 300 personnes.

Guerre et après-guerre[modifier | modifier le code]

Les nazis ont occupé le palais pendant la Seconde Guerre mondiale à des fins culturelles en y organisant des concerts et un club privé dénommé la Schlossschenke. Du mobilier, des bijoux et diverses œuvres d’art sont envoyés en Allemagne. Le 14 avril 1945 la grande-duchesse Charlotte est de nouveau acclamée par les Luxembourgeois au balcon du palais.

De 1992 à 1996 une rénovation complète à l'intérieur et l'extérieur a rendu au palais sa splendeur d'origine.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le palais est une des attractions touristiques principales de la capitale luxembourgeoise. Une visite guidée est organisée de la mi-juillet au début septembre tous les jours, sauf les mercredis. Les billets sont vendus exclusivement au Luxembourg City Tourist Office à la place Guillaume II.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]