Palais des Communications

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palais des Communications
Image illustrative de l'article Palais des Communications
Présentation
Nom local Palacio de Comunicaciones
Période ou style Éclectique (néogothique)
Type Bureaux
Architecte Antonio Palacios
Date de construction 1907-1909
Dimensions 40 m
Destination actuelle Hôtel de ville de Madrid
Géographie
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Communauté de Madrid
Localité Madrid (Plaza de Cibeles)
Localisation
Coordonnées 40° 25′ 08″ N 3° 41′ 31″ O / 40.418814, -3.691932 ()40° 25′ 08″ Nord 3° 41′ 31″ Ouest / 40.418814, -3.691932 ()  

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Palais des Communications

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Palais des Communications

Géolocalisation sur la carte : Madrid

(Voir situation sur carte : Madrid)
Palais des Communications

Le palais des Communications (Palacio de Comunicaciones), rebaptisé palais de Cybèle (Palacio de Cibeles) depuis 2011, est le siège principal de la mairie de Madrid.

Histoire[modifier | modifier le code]

"Palais des Communications" et le drapeau espagnol.

Situé sur la plaza de Cibeles, il fut dessiné par Antonio Palacios et Joaquín Otamendi pour abriter le siège de la Sociedad de Correos y Telégrafos de España.

L'édifice, d'un style très personnel dû à ses deux architectes, est notamment inspiré du néogothique et particulièrement de l'œuvre de Viollet-le-Duc. On y trouve aussi l'influence de Gustave Eiffel et d'Otto Wagner ainsi que des styles régionaux espagnols chers à Palacios tels que le gothique tardif et l'œuvre de Rodrigo Gil de Hontañón.

On raconte[Qui ?] que lorsque Léon Trotsky visita Madrid dans les années 1930 au début de son exil, il fut à tel point impressionné par la monumentalité de l'édifice qu'il le nomma Nuestra Señora de las Comunicaciones (Notre-Dame des Communications).

À l'occasion de l'installation de services de l'administration municipale, et notamment du bureau du maire, le bâtiment a été rénové et, à terme, une coupole en verre doit coiffer la cour intérieure.

Chronologie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]