Palais de Falkland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palais de Falkland
Image illustrative de l'article Palais de Falkland
Palais de Falkland
Nom local Falkland Palace
Période ou style Renaissance
Début construction 1501
Fin construction 1541 (reconstruction)
Propriétaire actuel National Trust for Scotland
Coordonnées 56° 15′ 19″ N 3° 12′ 21″ O / 56.25528, -3.20583 ()56° 15′ 19″ Nord 3° 12′ 21″ Ouest / 56.25528, -3.20583 ()  
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation constitutive Écosse Écosse
Subdivision administrative Fife
Commune Falkland

Géolocalisation sur la carte : Écosse

(Voir situation sur carte : Écosse)
Palais de Falkland

Le palais de Falkland est un ancien palais des rois d'Écosse situé à Falkland dans la région du Fife. Il est aujourd'hui géré par le National Trust for Scotland, et constitue une attraction touristique[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Précédemment bien du clan MacDuff de Fife, la Couronne écossaise acquit ce château au XIVe siècle. En 1402, Robert Stuart, duc d'Albany, y fit emprisonner son neveu, David Stuart, duc de Rothesay, fils aîné de Robert III d'Écosse. Le jeune duc incarcéré finit par y mourir de faim et de manque de soins à 23 ans.

Entre 1501 et 1541, les rois Jacques IV et Jacques V d'Écosse transformèrent le vieux château en un magnifique palais royal, un des plus beaux palais Renaissance de Grande-Bretagne. Jacques V, déjà malade, y mourut le 14 décembre 1542, après avoir appris que sa femme venait de donner naissance à une fille, Marie Ire d'Écosse, la semaine précédente[2].

Tous les monarques Stuart apprécièrent cette résidence, où ils pratiquaient la fauconnerie et utilisaient les vastes forêts environnantes pour chasser le cerf et le sanglier.

Le château de Myres proche est la demeure héréditaire des massiers et huissiers d'armes royaux, qui servaient à Falkland depuis au moins le XVIe siècle.

Après l'Union des couronnes, Jacques Ier d'Angleterre, Charles Ier et Charles II séjournèrent tous à Falkland. L'armée d'invasion de Cromwell mit le feu au palais, qui tomba rapidement en ruine. Après l'avoir acquis en 1887, John Crichton-Stuart, 3e marquis de Bute, débuta la restauration du palais.

Les Crichton-Stuart devinrent les conservateurs héréditaires de Falkland. Mais, en 1952, le 5e marquis de Bute prit la décision de désigner le National Trust for Scotland conservateur adjoint du château, la famille Crichton-Stuart en demeurant toujours le propriétaire. Actuellement le National Trust for Scotland est chargé de la protection et de l'entretien du château et de ses vastes jardins, le propriétaire étant le 7e marquis de Bute

Description[modifier | modifier le code]

La chapelle royale se trouve dans l'aile sud en terrasse, alors que la chambre du roi et la salle de la reine sont dans la partie est. Les visiteurs peuvent aussi voir les appartements du gardien dans le corps de garde. Dans les jardins, se trouve toujours le jeu de paume d'origine, construit en 1539, avant celui d'Henri VIII à Hampton Court. C'est le plus vieux court de tennis encore en usage, et il est le siège du Falkland Palace Royal Tennis Club.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. National Trust Scotland "Falkland Palace"
  2. In Britain, décembre 2003-janvier 2004, Vol. 13 Issue 6, p72, 5p, 9c retrieved through Ebsco's Australia New Zealand Reference Centre

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]