Palais de Berengo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palais de Berengo
Présentation
Type Résidence d'État
Destination initiale Résidence officielle de l'empereur Bokassa Ier
Géographie
Pays Drapeau de la République centrafricaine République centrafricaine
Région Préfecture de Lobaye
Localisation
Coordonnées 4° 01′ 27″ N 18° 04′ 17″ E / 4.024041, 18.07134 ()4° 01′ 27″ Nord 18° 04′ 17″ Est / 4.024041, 18.07134 ()  

Le palais de Berengo était la résidence de l'empereur de Centrafrique Bokassa Ier.

Historique[modifier | modifier le code]

Il est situé à 65 km au sud-ouest de Bangui, non loin du village de Bobangui où est né Jean-Bedel Bokassa.

Elle est devenue résidence principale de l'empereur le 4 décembre 1976[1] Plus qu'un palais, il s'agit d'un ensemble de petites maisons entouré de bâtiments et hangars, puisque Bokassa y a fait installer des usines et entrepôts d'entreprises qu'il contrôle directement[1]. On y trouve ainsi une usine de disques et un studio d'enregistrement, une scierie dans un bâtiment en forme de B, l'usine de confection de l'une de ses épouses, les abattoirs impériaux, un cinéma, des élevages de porcs et bœufs, etc.[1]. C'est également là que Bokassa garde ses richesses et ses collections les plus diverses.

La seule route digne de ce nom du pays relie Berengo à Bangui[1].

Le palais se trouve sur le territoire de l'ethnie Mbaka, qui fournit les 700 hommes de la garde impériale[1].

Des militaires français du 1er RPIMa s'emparent du palais le jour du renversement de l'empereur le 20 septembre 1979, alors que Bokassa est en déplacement en Libye.

Gracié et libéré en 1993, Bokassa, ruiné, retourna vivre à Berengo, dans une résidence vidée de ses meubles[2]. Il y est enterré.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]