Palais Cambon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palais Cambon
Entrée principale de la rue Cambon à Paris
Entrée principale de la rue Cambon à Paris
Présentation
Type Bâtiment public
Architecte Constant Moyaux et Paul Guadet
Date de construction 1898-1912
Destination actuelle Cour des comptes française
Protection monuments historiques
par arrêté du 18 mai 1993
Géographie
Pays France
Région Île-de-France
Commune Paris
Arrondissement 1er arrondissement de Paris
Adresse no 13 rue Cambon
Localisation
Coordonnées 48° 52′ 01″ N 2° 19′ 32″ E / 48.866997, 2.325689 ()48° 52′ 01″ Nord 2° 19′ 32″ Est / 48.866997, 2.325689 ()  

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Palais Cambon

Géolocalisation sur la carte : 1er arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 1er arrondissement de Paris)
Palais Cambon

Le Palais Cambon situé au 13, rue Cambon dans le 1er arrondissement de Paris, a été édifié pour loger la Cour des comptes française. Après la destruction du palais d'Orsay qui hébergeait la Cour des Comptes jusqu'en 1871, et après une très longue série de projets, les travaux commencent à l'emplacement du couvent de l'Assomption en 1898 avec Constant Moyaux comme architecte. Paul Guadet succèdera à Moyaux à la mort de ce dernier. La Cour s'installera dans les lieux en 1912. Le bâtiment compte cinq étages, qui se développent autour d'une cour intérieure. Par la suite, la Cour des comptes y a adjoint des bâtiments mitoyens ou voisins. La Cour de discipline budgétaire et financière est aussi installée au Palais Cambon.

Les façades et toitures de tous les bâtiments (à l'exception de celui de 1967 donnant sur la rue Saint-Honoré), ainsi que les pièces à décor du premier étage et l'escalier d'honneur avec sa rampe en fer forgé, ont été inscrits aux monuments historiques par arrêté du 18 mai 1993, modifié par arrêté du 14 mars 2006[1].

(M) Ce site est desservi par les stations de métro MadeleineConcorde et Tuileries.

Références[modifier | modifier le code]