Palais Belosselski-Belozerski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palais Belosselski-Belozerski
Image illustrative de l'article Palais Belosselski-Belozerski
Vue du palais et du Pont Anitchkov autour de 1850
Nom local Дворец Белосельских-Белозерских
Période ou style Style néo baroque
Début construction XVIIIe siècle
Propriétaire initial Princesse Belosselski-Belozerski
Destination actuelle Salle de concert
Coordonnées 59° 55′ 58″ N 30° 20′ 41″ E / 59.9327, 30.344659° 55′ 58″ Nord 30° 20′ 41″ Est / 59.9327, 30.3446  
Pays Drapeau de la Russie Russie
Localité Saint-Pétersbourg

Géolocalisation sur la carte : Saint-Pétersbourg

(Voir situation sur carte : Saint-Pétersbourg)
Palais Belosselski-Belozerski

Le palais Belosselski-Belozerski (également connu avant la Révolution sous l'appellation de palais Serge, puis de palais de la grande duchesse Elisabeth Fiodorovna, puis de palais Dimitri) est un bâtiment de style néo baroque situé à l'intersection de la rivière Fontanka et de la perspective Nevski à Saint-Pétersbourg en Russie. Le palais peint en mauve est une réplique du Palais Stroganov conçu par Bartolomeo Rastrelli dans les années 1750.

Historique[modifier | modifier le code]

À l'origine au XVIIIe siècle le palais était la résidence de la princesse Belosselski-Belozerski. En 1799, elle demanda à l'architecte Fiodor Demertsov de modifier le bâtiment dans le style néoclassique. Après le décès de son fils, la femme de celui-ci hérita du palais et se remaria avec le prince Vassili Kotchoubeï, fils du prince Victor Kotchoubeï.

On dit que Kotchoubeï souhaitait que son palais rivalise avec le palais Stroganov situé plus bas sur la perspective Nevski et engagea à cet effet Andreï Stackenschneider et David Jensen pour réaliser une réplique de celui-ci. Une fois les modifications réalisées en 1847-1848 avec piano nobile, salle de concert, peintures de Philippe van Loo et chapelle, le palais était devenu un magnifique bâtiment rococo, ce qui incita le grand duc Serge Alexandrovitch à l'acquérir en 1883 pour en faire sa résidence principale.

Après l'assassinat du grand duc en 1905, sa veuve, la grande-duchesse Elisabeth, prit le voile et céda le palais à son neveu Dimitri Pavlovitch. Durant la Première Guerre mondiale, le palais accueillit l'hôpital anglo-russe. Le prince Dimitri le vendit peu avant la Révolution russe; deux années plus tard, le palais fut nationalisé et devint le siège du soviet régional jusqu'en 1991; il est depuis devenu un centre culturel municipal.

L'intérieur rococo a été fortement endommagé durant la Seconde Guerre mondiale. Il fut restauré en 1954 et accueille maintenant des concerts d'orchestre de chambre pour des petits auditoires.

Liens externes[modifier | modifier le code]