Palais Anitchkov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palais Anitchkov
Image illustrative de l'article Palais Anitchkov
Colonnade de la façade du palais
Nom local Аничков дворец
Période ou style Style baroque et style néoclassique
Architecte Bartolomeo Rastrelli et Mikhail Zemtsov
Début construction 1741
Fin construction 1754
Propriétaire initial Élisabeth Ire de Russie
Destination actuelle Réceptions et musée
Site web www.anichkov.ru
Coordonnées 59° 55′ 59″ N 30° 20′ 24″ E / 59.933, 30.3459° 55′ 59″ Nord 30° 20′ 24″ Est / 59.933, 30.34  
Pays Drapeau de la Russie Russie
Localité Saint-Pétersbourg

Géolocalisation sur la carte : Russie

(Voir situation sur carte : Russie)
Palais Anitchkov

Le palais Anitchkov (en russe : Аничков дворец, Anichkov dvorets) est un ancien palais impérial situé à Saint-Pétersbourg (Russie) au croisement de la perspective Nevski et du canal de la Fontanka.

Historique[modifier | modifier le code]

Le palais est situé sur un terrain qui avait initialement appartenu à Antonio de Vieira, un des étrangers qui faisaient partie du cercle rapproché de Pierre le Grand. Le palais tient son nom du pont Anitchkov qui traverse à cet endroit la Fontanka. Il a été construit dans un style baroque flamboyant pour servir de résidence principale à la future impératrice Élisabeth. Il a peut-être été conçu par les architectes Bartolomeo Rastrelli et Mikhaïl Zemtsov, mais on ne dispose pas de preuve. La façade fait face à la Fontanka, initialement relié à l'ancienne rivière du même nom.

Les travaux de construction durèrent treize ans et lorsqu'ils furent achevés en 1754, le palais fut offert par l'impératrice à son favori et quasi époux le comte Alexis Razoumovsky. Après le décès de celui-ci, le palais revint dans le domaine impérial mais fut aussitôt offert par la Grande Catherine à son favori le prince Potemkine. L'architecte Ivan Starov fut chargé en 1778-1779 d'effectuer d'importantes modifications pour en faire un bâtiment de style néoclassique. Le palais fut doté à la même époque d'un jardin conçu par le paysager anglais William Hould.

Après le décès de Potemkine, le palais fut rendu à la couronne. Les dernières modifications importantes furent effectuées sous le règne de l'empereur Alexandre par Quarenghi qui réalisa la salle du cabinet impérial le long de la perspective Nevski. Ce dernier bâtiment fut construit dans un style rigoureusement néoclassique qui pour certains s'accommode mal avec le reste du palais. Trois ans plus tard, Alexandre céda le palais à sa sœur la grande duchesse Hélène. Plusieurs architectes ont travaillé par la suite sur le bâtiment dont l'intérieur était régulièrement refait.

Le futur Alexandre III insuffla une nouvelle vie au palais. C'est là que son fils, le dernier empereur de toutes les Russies Nicolas II, passa ses années d'enfances. Ce fut le cadre de nombreuses célébrations familiales, dont le mariage de la nièce de Nicolas, Irène de Russie, avec le prince Félix Youssoupov en 1914. On a souvent dit que la famille du dernier empereur, lorsqu'elle devait aller en ville - puisqu'elle résidait habituellement à Tsarskoïe Sélo - préférait les appartements chaleureux du palais Anitchkov à sa résidence officielle au Palais d'Hiver ; mais c'est la mère de l'empereur, Marie Féodorovna qui séjournait alors dans ce palais. Elle y résida jusqu'à la Révolution de Février date à laquelle le ministère de l'approvisionnement s'y installa.

Après la Révolution d'Octobre, le palais Anitchkov fut nationalisé et devint un musée de la ville. À compter de 1934, devenu le palais des jeunes pionniers, il accueillit plus de cent clubs de jeunes et 10 000 enfants. Aujourd'hui, bien qu'il existe un petit musée à l'intérieur du palais, celui-ci ne peut normalement pas être visité par les touristes, mais ses salons sont souvent loués pour des réceptions.

Illustrations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :