Pal-V

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

À mi-chemin entre la voiture et l'autogire, le Pal-V se présente comme une longue moto à deux places, sur trois roues.

Description[modifier | modifier le code]

Ce véhicule se comporte comme une voiture au sol mais il possède la capacité de décoller sur un espace de 165 mètres (STOL). L'appareil est muni d'un rotor libre (une grande hélice repliable) sur le toit du véhicule ainsi que d'une hélice propulsive à l'arrière qui assure le mouvement. Le rotor a pour fonction de maintenir en l'air l'appareil et est uniquement entraîné par le vent relatif.

L'appareil mesure environ 4 mètres de long, 1,60 mètre de large et 1,60 mètre de haut. Sa masse à vide est d'environ 680 kg et sa puissance moteur est de 230 ch[1].

Le design extérieur est développé par Chris Klok, diplômé en Design industriel de l'université de technologie de Delft, aux Pays-Bas.

Le Pal-V effectue son premier vol en 2012[2].

Stabilité[modifier | modifier le code]

Le Pal-V est plus stable qu'un hélicoptère car son rotor tourne à une vitesse moins élevée (350 tours par minute) que celui d'un hélicoptère (500 tours par minute) ce qui le rend moins sensible aux turbulences. En contrepartie, il ne décolle pas à la verticale comme l'hélicoptère mais plutôt à la manière d'un petit avion.

Formation[modifier | modifier le code]

Cet appareil, excédant largement les normes de la réglementation ULM Ultra-léger motorisé, nécessite un brevet de pilote avion PPL (licence de pilote privé) dont le coût est d'environ 5 000 €. Dans la plupart des pays, il sera obligatoire de décoller et atterrir uniquement d'un aérodrome.

Autonomie[modifier | modifier le code]

Le Pal-V aurait une autonomie en vol de 350 à 500 km. La vitesse maximale est de 180 km/h en air et sur terre.

Il devrait être commercialisé à partir de 2014 pour un prix compris entre 250 000 et 400 000 euros[3].

Sources[modifier | modifier le code]

Benoit Seron. Sources: Science et Vie Junior N°227

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site officiel Pal-V www.pal-v.com
  2. La voiture volante, un projet qui roule, Lalibre.be, 13 mai 2013
  3. Selon Robert Dingemanse

Lien externe[modifier | modifier le code]