Paix de Zsitvatorok

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paix de Zsivatorok

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Mémorial de la Paix de Zsitvatorok à Radvaň nad Dunajom.

Autre nom Zsitvatoroki béke
Date 11 novembre 1606
Lieu Zsitvatorok (actuelle Žitavská Tôň)
Résultat Limitation de la progression ottomane en Hongrie royale.

La paix de Zsitvatorok (hongrois : Zsitvatoroki béke ; slovaque : Žitavský mier ; turc : Zitvatorok Anlaşması) est un traité de paix qui a conclu la Guerre de treize ans entre l'Empire ottoman et la monarchie de Habsbourg le 11 novembre 1606.

Le traité fait partie d'un système de traités de paix qui a mis un terme à l'insurrection anti-Habsbourg d'Étienne II Bocskai.

Le traité est signé en Hongrie royale, à l'ancienne confluence de la rivière Zsitva (actuelle Žitava), un affluent du Danube, sur le site du village de Zsitvatorok (actuelle Žitavská Tôň) rattaché de nos jours à la commune de Radvaň nad Dunajom en Slovaquie.

La paix a été signée pour 20 ans et a été interprétée de différentes manières par les historiens diplomatiques.

Un point qui a été beaucoup débattu est de savoir si dans la langue du traité, les Ottomans ont reconnu le souverain Habsbourg comme diplomatiquement égal au sultan ottoman ou non.

Les différences entre les textes turcs et les textes hongrois du traité ont encouragé diverses interprétations, comme les Hongrois ont offert 200 000 forints comme un tribut une fois pour toutes (au lieu d'un tribut annuel de 30 000 forints donnés avant la guerre), alors que le texte ottoman prévoyait que le paiement devait être répété après trois ans.

Le traité interdit les campagnes de pillage ottoman du territoire de la Hongrie royale, et stipule que les établissements hongrois sous la domination ottomane pourraient percevoir des impôts eux-mêmes par des juges de village.

Les Ottomans ont également reconnu l'impôt libre sur le privilège des nobles.

Les Ottomans ne se sont cependant jamais vraiment conformés à ces dispositions.

Le traité a été signé par le sultan Ahmet Ier et l'archiduc Matthias d'Autriche, malgré une forte opposition de la part de l'empereur Rodolphe II, frère de Mathias.

L'incapacité de l'Empire ottoman à pénétrer plus avant dans le territoire des Habsbourg (Hongrie royale) au cours de la longue guerre fut l'une de ses premières défaites géopolitiques.

Cependant, le traité stabilisa les conditions de la frontière entre les Habsbourg et les Ottomans pendant un demi-siècle pour le bénéfice des deux parties.

Les Habsbourg seront confrontés à une opposition intérieure grave les années suivantes et les Ottomans, en dehors d'une rébellion interne, auront des conflits ouverts dans d'autres états à leurs frontières (la Pologne, l'Iran et en Régence d'Alger).

Article connexe[modifier | modifier le code]