Paix d'Antalcidas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Paix d'Antalcidas est signée en 386 av. J.-C. entre le roi de Perse Artaxerxès II et la cité de Sparte représenté par le général Antalcidas. Ce traité marque la fin de la Guerre de Corinthe. Elle est ensuite acceptée par Athènes, Thèbes, Corinthe et l'ensemble des cités grecques qui proclamèrent leur autonomie. Sparte devient la cité garante de la paix, son « patron ».