Paisley Underground

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Paisley Underground est le nom donné à un sous-genre du rock alternatif. Cette scène était basée principalement à Los Angeles (Californie), au milieu des années 1980.

Le terme fut créé par Michael Quercio, bassiste et chanteur de The Three O'Clock.

Le Paisley Underground est issu de la redécouverte du rock de la fin des années 1960, à un moment où beaucoup de groupes ne se retrouvaient plus dans le punk. Les influences sont le psychédélisme, le folk-rock, la pop du Velvet Underground, voire le garage rock.

L'album Rainy Day, (1984, Rough Trade) regroupe 9 titres enregistrés par les membres de différents groupes du mouvement soi-disant un jour de pluie, d'où le titre.

Par la suite de nombreux groupes ont revendiqué l’influence de ce mouvement : The Chills, Mercury Rev ou Grandaddy par exemple.

Groupes essentiels du mouvement[modifier | modifier le code]

Héritiers[modifier | modifier le code]

Pour aller plus loin[modifier | modifier le code]

  • La compilation "Children of Nuggets: Original Artyfacts from the Second Psychedelic Era - 1976-1995" a réuni dans un coffret comprenant quatre CD de nombreux morceaux des groupes cités précédemment.