Pairisadès IV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pairisadès.
Pairisadès IV Philométor
Titre
Roi du Bosphore
ca. 180/150170/125 av. J.-C.
En tandem avec Camasarye Philotecnos, puis seul
Prédécesseur Pairisadès III
Successeur Spartocos VI ou Pairisadès V
Biographie
Dynastie Spartocides
Date de décès 150/125 av. J.-C.
Père Pairisadès III
Mère Camasarye Philotecnos
Enfant(s) Spartocos VI ou Pairisadès V

Pairisadès IV Philométor (grec ancien : Παιρισάδης Δ' Φιλομήτωρ, Pairisádēs IV Philomḗtōr) est un roi du Bosphore ayant régné d'environ 170 à 150 ou de 150 à 125 av. J.-C.

Origine[modifier | modifier le code]

Pairisadès IV est le fils du roi Pairisadès III et de la reine Camasarye Philotecnos.

Règne[modifier | modifier le code]

Après la mort de son père vers 170 ou 150 av. J.-C., Pairisadès IV règne conjointement avec sa mère la reine Camasarye Philotecnos ; c'est à cette époque qu'il s'attribue l'épithète Philométor comme son contemporain le lagide Ptolémée VI.

Il est connu par une inscription :

« Παιρισάδου. Καμασαρύης. ̉Αργότου. Ύπὲρ ἄρχοντος καὶ βασιλέως Παιρ[ι]σάδου τοῦ βασιλέως Παιρισάδου φιλομήτρος καὶ βασιλίσσης Καμασαρύης τῆς Σπαρτ[ό]κου θυγατρὸς φιλ[ο]τέκνου [καὶ] Αργότου τοῦ ̉Ι[σάν]θου βασ[ιλίσ]σης Καμασαρύης ἀνδρὸς »

qui évoque « Pairisadès (IV) Philométor, fils de Parisadès (III) avec sa mère Camasaryé, fille de Spartocos (V) et le second mari de celle-ci Argotos[1] ».

Postérité[modifier | modifier le code]

Après la mort de Pairisadès IV Philométor, la filiation de ses successeurs demeure imprécise et repose sur plusieurs hypothèses contradictoires :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bulletin épigraphique n° 19 », dans Revue des études grecques, Paris, 1891, p. 324 [texte grec et fac-simile].
  2. (de) Hatto H. Schmitt, Ernst Vogt, Lexikon des Hellenismus, Otto Harrassowitz Gmbh & Co, Wiesbaden, 2005 (ISBN 3447048425), « Bosporanishes Reich 4 », c.207.
  3. (en+de) Peter Truhart, Regents of Nations, K. G. Saur, Munich, 1984-1988 (ISBN 978-3-598-10491-6), article « Crimea/Krim », p. 2635.
  4. (en) Ivan Mladjov, « Bosporus (Bosporos) » (consulté le 23 janvier 2012).