Pain au chocolat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chocolatine

Pain au chocolat
Image illustrative de l'article Pain au chocolat
Pain au chocolat.

Autre nom chocolatine, petit pain, couque au chocolat
Mets similaires 2 barres de chocolat

Le pain au chocolat, ou chocolatine, est une viennoiserie constituée d'une pâte levée feuilletée identique à celle du croissant, rectangulaire enroulée sur une ou plusieurs barres de chocolat. Ces dénominations sont synonymes :

En France la cartographie fine du terme "chocolatine" montre que celui ci est utilisé dans le quart sud-ouest en excluant la région de Carcassonne, Paris, Privas [1][réf. à confirmer].[pas clair]

Histoire[modifier | modifier le code]

La  chocolatine, maintenant appelée « pain au chocolat » est une pâtisserie consommée par la bourgeoisie française pendant la révolution industrielle. Cette bourgeoisie recherchait une autre alternative au biscuit qui était devenu trop populaire à l'époque. C'est après avoir inventé les moulins mécaniques qui servaient à extraire le beurre de cacao et ainsi à garder le chocolat dur que cette pâtisserie a pu voir le jour. Elle se présentait sous forme de bouchée, elle était composée de pâte feuilletée caramélisée et fourrée au chocolat. Elle fut uniquement destinée à la haute classe sociale car l'import du chocolat à cette époque restait très restreint.

Ce n'est qu'au XXe siècle que la chocolatine s'est démocratisée en France et en Europe, souvent sous le nom de pain au chocolat bien que le nom de chocolatine soit resté dans le sud-ouest de la France[2].

Suivant le chocolatier Nicolas Berger, le pain au chocolat consistait en France en un petit pain ou un morceau de baguette fourrés d'un morceau de tablette de chocolat noir donnés aux écoliers pour leur goûter.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Cette viennoiserie fait l'objet de plusieurs chansons :

  • Le Petit pain au chocolat de Joe Dassin en 1968 ;
  • Pain au chocolat du groupe IAM en 2013 ;
  • La chocolatine c'est chouette de Peyo Coronado.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. cartographie basée sur 20 000 votes
  2. Sylvie Girard Lagorce et Nicolas Berger, Chocolat. Mots et gestes, éd. Alain Ducasse Edition, 2013, p. 93.

Sur les autres projets Wikimedia :