Paias Wingti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paias Wingti
Fonctions
6e Premier ministre de
Papouasie-Nouvelle-Guinée
17 juillet 199230 août 1994
(2 ans, 1 mois et 13 jours)
Monarque Élisabeth II
Gouverneur Sir Wiwa Korowi
Prédécesseur Sir Rabbie Namaliu
Successeur Julius Chan
4e Premier ministre de
Papouasie-Nouvelle-Guinée
21 novembre 19854 juillet 1988
(2 ans, 11 mois et 14 jours)
Monarque Élisabeth II
Gouverneur Sir Kingsford Dibela
Prédécesseur Sir Michael Somare
Successeur Sir Rabbie Namaliu
Biographie
Nom de naissance Paias Wingti
Date de naissance 2 février 1951 (63 ans)
Nationalité papouane-néo-guinéenne
Parti politique People's Democratic Movement
Premier ministre de Papouasie-Nouvelle-Guinée

Paias Wingti (né le 2 février 1951) est un homme politique de Papouasie-Nouvelle-Guinée]. Il fut quatrième et sixième Premier ministre de Papouasie-Nouvelle-Guinée entre 1985 et 1988, puis de nouveau de 1992 à 1994.

Wingti est issu de la tribu Jika de la province des Hautes-Terres occidentales. Tout en faisant sa dernière année en économie à l'Université de Papouasie-Nouvelle-Guinée, il s'est présenté aux élections de 1977, remportant le siège de Mount Hagen. En 1985, comme chef du Mouvement démocratique populaire (qui avait rompu avec le Pangu Party), il est devenu le plus jeune Premier ministre du Commonwealth of Nations lorsque Michael Somare a perdu vote de confiance au parlement. Julius Chan, qui deviendra lui-même devenu Premier ministre quelques années plus tard, devint son adjoint. Il a été fait conseiller privé en 1987.

En 1987 Wingti revient au pouvoir avec une faible majorité de trois voix. Il a annoncé une politique étrangère plus indépendante, en essayant d'améliorer les relations avec l'Union soviétique, les États-Unis, le Japon et la Chine. Il a perdu une motion de confiance en 1988 avec des changements dans sa coalition changeantes et a été remplacé par Rabbie Namaliu, le nouveau chef du Parti Pangu, mais Wingti revint une nouvelle fois au pouvoir en 1992. Son second mandat a été marqué par une escalade de troubles dans la province de Bougainville et il a été évincé par Julius Chan en août 1994. Wingti a continué à siéger au parlement mais cette fois pour la province des Hautes-Terres occidentales au Parlement national de Papouasie-Nouvelle-Guinée en 1995.

Wingti servi comme gouverneur de la province des Hautes-Terres occidentales de 1995 à 1997, quand il a été défait à la réélection par le Père Robert Lak. Il est retourné au Parlement en 2002, défaisant Lak pour regagner son siège et le gouvernorat. Il a ensuite regagné la direction du Mouvement démocratique du peuple de Mekere Morauta, qui avait repris après sa défaite, en 2007. Toutefois, il a été défait dans sa tentative de réélection aux élections de 2007, perdant face à l'ancien militant étudiant Tom Olga.