Pagure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Bernard Lermite.
Pagure
Nom commun ou
nom vernaculaire ambigu :
L'expression « Pagure » s'applique en français à plusieurs taxons distincts. Page d'aide sur l'homonymie
Pagurus bernhardus
Pagurus bernhardus
Taxons concernés

Plusieurs espèces de la super-famille
des Paguroidea dont les genres :

Les appellations pagure, bernard-l'ermite ou bernard-l'hermite (avec ou sans trait d'union) peuvent désigner plusieurs espèces de crustacés de la super-famille des Paguroidea, dont le bernard-l'ermite Pagurus bernhardus.

Les familles concernées sont :

Description et biologie[modifier | modifier le code]

Les pagures ressemblent aux homards, et possèdent huit pattes et deux pinces. Ils sont connus pour se protéger de leurs prédateurs en logeant dans des coquilles vides de mollusques, et pour leur relations symbiotiques avec certaines anémones de mer (actinies). Leur abdomen, mou et asymétrique, est spiralé pour pouvoir se loger dans les coquilles. Ils abandonnent pour un autre plus grande quand leur croissance l’exige. La nécessité et le danger de changer de coquille provoquent un comportement social appelé « chaîne de vacances » : de nombreux pagures de taille différente se réunissent autour d’une coquille vide adaptée à la croissance du plus gros d’entre eux, et chacun passe ensuite dans la coquille de l’autre, la plus petite restant vide[1].

Exemples de pagures[modifier | modifier le code]



Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Randi D. Rotjan, Jeffrey R. Chabot et Sara M. Lewis, « Social context of shell acquisition in Coenobita clypeatus hermit crabs », Behavioral Ecology, vol. 21, no 3,‎ 2010, p. 639-646 (lire en ligne).