École internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Pagora)
Aller à : navigation, rechercher
École internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux
Image illustrative de l'article École internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux
Informations
Fondation 2008
Type École d’ingénieurs (composante de Grenoble INP)
Localisation
Coordonnées 45° 11′ 46″ N 5° 46′ 33″ E / 45.195995, 5.77579445° 11′ 46″ Nord 5° 46′ 33″ Est / 45.195995, 5.775794  
Ville Grenoble
Pays Drapeau de la France France
Campus Saint-Martin-d'Hères
Chiffres clés
Diplômés/an 60
Divers
Mascotte Castor
Affiliation CGE, CDEFI
Site web pagora.grenoble-inp.fr/

Géolocalisation sur la carte : Grenoble Métropole

(Voir situation sur carte : Grenoble Métropole)
École internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
École internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux

L’école internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux (ou Grenoble INP-Pagora) est une école d’ingénieurs du groupe Grenoble INP.

Présentation générale[modifier | modifier le code]

L’École internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux, est le plus grand centre européen de formation des ingénieurs pour ces filières[réf. nécessaire], appartenant au groupe Grenoble INP. Certifiée ISO 9001, Grenoble INP-Pagora forme les futurs cadres des secteurs liés au papier, à l’impression, à l’emballage et à l’environnement.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1907, l'Union des Fabricants de Papier crée l'École Française de Papeterie (EFP)[1] afin de former les ingénieurs dont l'industrie papetière a besoin. Elle est alors sous la direction de Louis Barillion, l'EFP a d'abord le statut de Société Anonyme. Pour se développer, l'EFP compte beaucoup sur les nombreux dons et souscriptions provenant des papetiers, des sociétés de la filière papier ainsi que de la ville de Grenoble. L'aboutissement de sa mise en place arrive en 1909 avec l'achat de sa première machine à papier industrielle. C'est également en 1909 qu'est officiellement inaugurée l'école en présence de nombreux industriels ainsi que des autorités grenobloises. Parallèlement au développement de l'EFP, les Instituts Nationaux Polytechniques (INPG à Grenoble) sont créés. Ce n'est que trois ans plus tard, en 1973, que l'EFP est rattachée à L'INPG. En 1981, une section Imprimerie-Transformation est créée à la demande de la profession du secteur de l'imprimerie. En 1983 l'EFP change de statut et devient l'Association de Gestion de l'EFP: l’AGEFPI. En 1988, l'école devient Ecole Française de Papeterie et des Industries Graphiques (EFPG) habilitée par la Commission des Titres d'Ingénieur (CTI). En 1995, la formation par l'apprentissage, initiée à la rentrée universitaire 1994, est habilitée par la CTI.

En 2002, la licence professionnelle "Flux numériques, édition et production d'imprimés" est créée.

En septembre 2008, l'école devient l'une des six écoles d'ingénieurs du groupe Grenoble INP et prend son nom actuel.

Formation[modifier | modifier le code]

Ingénieur[modifier | modifier le code]

Les élèves ingénieurs de Grenoble INP-Pagora ont le choix entre le cursus classique (comprenant éventuellement un semestre à l'étranger) et la formation par apprentissage.

Licence professionnelle[modifier | modifier le code]

Les étudiants de la licence Flux numériques, édition et production d'imprimés sont formés via la formule de l'apprentissage.

Notes et références[modifier | modifier le code]