Solocal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Pages jaunes (France))
Aller à : navigation, rechercher

Solocal

alt=Description de l'image Solocal_2013_logo.png.
Dates clés 2000 : Création de PagesJaunes (fusion de l'ODA et du SNAT)
2004 : Introduction en bourse de PagesJaunes sur Euronext Paris
2005 : Création de PagesJaunes Groupe
2006 : Acquisition par KKR/Goldman Sachs des 54 % du capital Pages Jaunes Groupe détenus par France Télécoms
2014 : Rachat de Chronoresto.fr
Personnages clés Jean-Pierre Remy, Christophe Pingard
Forme juridique Société anonyme au capital de 56 196 950,80 euros
Action cotée à l'Euronext Paris
Siège social Drapeau de France Sèvres (France)
Actionnaires KKR (55 %)
Activité Informations locales
Petites annonces
Mise en relation
Édition d'annuaires téléphoniques
Publicité locale, sur Internet, mobile et imprimé (supports et régie)
Internet (création de sites et hébergement)
Filiales Pages Jaunes SA
Mappy
PagesJaunes Marketing Services
AnnoncesJaunes
Horyzon Média
QDQ Media (Espagne)
Editus (Luxembourg)
123people
Keltravo
A Vendre A Louer
ClicRDV
Chronoresto
Effectif 4 776 (fin 2010)
Site web solocalgroup.com
Dette 1,742 milliard d’euros(2012)
Chiffre d’affaires 1,066 milliard d’euros (2012)
-3.2% (2012)
Résultat net 158.5 millions d’euros (2012)
-17.3% (2012)

Solocal (précédemment Pages Jaunes Groupe), est un groupe français spécialisé dans la recherche d’informations locales, la mise en relation et la publicité locale, sur Internet, mobile et imprimé. L’entreprise propose aussi de nombreux services complémentaires (création et hébergement de site web, petites annonces, plans, calculs d’itinéraires, marketing direct) à destination des particuliers et des professionnels. Solocal a réalisé 534,3 millions d’euros de chiffre d'affaires au premier semestre 2011 dont 68 % provient des activités internet. Solocal est le premier groupe européen en termes de revenus publicitaires sur Internet.

Historique[modifier | modifier le code]

Bien que la société Pages Jaunes ait été créée en 2000, l’entreprise a plus de soixante ans d’histoire, elle est issue de la régie publicitaire des annuaires de France métropolitaine que le ministère des P.T.T. a confiée en 1946 à l’Office d’annonces (ODA), propriété d’Havas.

En juillet 1998, France Télécom rachète l’ODA et deux ans plus tard, Pages Jaunes naît de la fusion de l’ODA et du SNAT (Service national des annuaires téléphoniques). L’entreprise est alors une filiale de Wanadoo, introduit en bourse la même année. C’est à cette période que le le service 36 17 iTi devenu le site Internet Mappy rejoint l’entité Pages Jaunes.

En juillet 2004, l’entreprise est introduite en bourse à Euronext Paris. En 2005, Pages Jaunes Groupe est créé, afin de regrouper les activités d’édition d’annuaires en France, à l’international, et les autres activités de l’entreprise.

En septembre 2006, France Télécom vend le groupe Pages Jaunes au fonds d’investissement américain KKR basé à New York, qui détient désormais 54 % du capital de l’entreprise, le reste étant coté en bourse. Pages Jaunes Groupe revend Kompass, qui édite des publications à destination des professionnels, début 2007.

En 2007 le groupe Pages Jaunes diversifie ses activités en se lançant dans le marché des petites annonces en ligne avec annoncejaunes.fr.

Fin 2008, l'entreprise lance sa première application sur iPhone et devient en 2009 le premier éditeur français à dépasser le million de téléchargements (plus de 6 millions)

2009/2010 marque l'accélération du développement du groupe dans le secteur numérique (Internet, fixe et mobile) avec notamment le lancement d'une nouvelle offre de création et d'hébergement de sites Web pour les TMP/PME (Pack visibilité Internet) puis l'acquisition de plusieurs sites Internet  : mars 2010, un service autrichien de recherche en temps réel de personnes, 123people ; en mai 2010, un site de devis en ligne Keltravo puis fin 2010 un site d'offres d'emplois en ligne, embauche.com.

En 2011, le groupe poursuit sa mutation vers le numérique et fait l'acquisition de trois nouveaux site Internet : un agrégateur d'offres d'achats groupés, 123deal ; un site d'annonces immobilières, A Vendre A Louer racheté en avril à Price Minister et en mai un site de solution de prise de rendez-vous par Internet, ClicRDV. La société développe un site basé sur une technologie d'exploration de photos immersives de villes associées à des services d'information locale baptisé UrbanDive.com.

Un partenariat avec une agence de contenus sur les loisirs, Relaxnews pour créer une société spécialisée dans l’information locale évènementielle, Relaxevents.

Le 13 novembre 2012, après six mois de négociations, le groupe Pages Jaunes annonce avoir réussi à trouver un accord avec ses banques créancières sur le financement de sa dette, rassurant ainsi les investisseurs et faisant grimper son titre en bourse[1].

En 2013, bien loin de son activité initiale d’édition d’annuaires, le groupe pages jaunes est le premier acteur de la communication locale en France et réalise 58 % de son chiffre d'affaires dans l’activité numérique. Le groupe est rebaptisé « Solocal Group»[2].

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Activités et services du groupe[modifier | modifier le code]

Les activités de Solocal sont constituées de trois métiers complémentaires : éditeur de contenus et de services, média d'information locale et régie publicitaire, disponibles sur Internet, mobile et imprimé. En France, les marques Pages Jaunes, tout comme Pages blanches, sont déposées par Solocal.

Solocal édite les 146 éditions locales des annuaires imprimés Pages blanches qui recensent 29 millions de particuliers abonnés à une ligne téléphonique et les 131 éditions locales des annuaires imprimés Pages Jaunes qui recensent près de 4 millions de professionnels sur tout le territoire français Ces annuaires imprimés existent depuis 1946.

Solocal édite aussi un annuaire Business to Business réservé aux professionnels et PagesPro.com, disponible sur Internet et rassemblant 570 000 professionnels.

Le groupe édite également des services d’annuaires imprimés et en ligne à l’étranger : QDQ en Espagne et Editus au Luxembourg.

En plus de cette activité historique Solocal développe des services complémentaires sur Internet fixe et mobile :

  • Un portail d’informations locales (pagesjaunes.fr)
  • Un service de renseignements par téléphone et SMS, le 118 008 lancé en 2 novembre 2005, alors que le 12 numéro unique de renseignements en France est appelé à disparaître le 1er septembre 2006.
  • Des petites annonces en ligne avec annoncesjaunes.fr et avendrealouer.fr
  • Des offres de stages et d'emplois avec Kap'Stage et Embauche.com
  • Des services géographiques (plans, itinéraires, photo, services et informations locales) avec Mappy et UrbanDive
  • La création et l’hébergement de sites Internet pour les PME
  • Des solutions de marketing relationnel (Pages Jaunes Marketing Services)
  • Une régie publicitaire Internet Horyzon Media, régie qui commercialise la publicité nationale des sites pagesjaunes.fr et mappy.com, et d’un portefeuille de clients (Free, Deezer, SFR, etc.)

L’activité publicitaire est d’ailleurs essentielle pour Solocal qui, avec ses 715 000 annonceurs, est le premier groupe européen en termes de revenus publicitaires[1]. Le groupe se positionne en effet comme un interlocuteur de proximité pour les professionnels souhaitant communiquer localement.

  • Un service d'agrégation d'offres d'achat groupé avec 123deal
  • Un service de prise de rendez-vous par Internet avec ClicRDV

L'audience des services mobiles représentent près de 10 % de l'audience Internet du groupe (+148 % de croissance en 2010) et le chiffre d'affaires produit par l'activité Internet représente plus de 60 % du chiffre d'affaires total alors qu'il représentait seulement 20 % en 2006.

PagesJaunes.fr[modifier | modifier le code]

Le site Internet pagesjaunes.fr est le neuvième site Internet français en termes d’audience en juin 2011[3]. Le site offre la possibilité d’effectuer des recherches de particuliers et de professionnels. Mis en ligne pour la première fois en 1996, il s’est progressivement enrichi de services. Complètement modifié en septembre 2007, pagesjaunes.fr proposait alors à l’utilisateur de nouvelles fonctionnalités géographiques (itinéraires, recherche à proximité, photographies aériennes, etc.). Cette version se voulait plus simple à utiliser et devait permettre à Pages Jaunes d'être compétitif dans la « recherche de proximité » face à l'essor de services comparables sur les portails de Yahoo ou Google.

Depuis février 2010, une nouvelle page d’accueil a été mise en ligne personnalisable selon sa ville, on peut y consulter la météo, un agenda des événements culturels à venir, ou encore le trafic routier[1]. La contribution des internautes y est mise en valeur avec la possibilité de déposer et de consulter des avis sur les professionnels.

En juin 2011, Pages Jaunes réalise une nouvelle refonte de la page d’accueil de pagesjaunes.fr et affirme vouloir renforcer son positionnement de « média de la vie pratique locale » en développant les contenus d'informations pratiques et la dimension locale du site.

Pages Jaunes sur mobile[modifier | modifier le code]

L'application Pages Jaunes est développée pour l'ensemble des systèmes d’exploitation mobile : l’Android de Google, le Bada de Samsung, le BlackBerry OS de RIM, l’iOS d’Apple et le Symbian de Nokia.

Ces applications permettent d'accéder aux coordonnées de professionnels et de particuliers, ainsi que d’effectuer une recherche inversée à partir du numéro de téléphone. Elles sont disponibles gratuitement et font de Pages Jaunes le quatrième site mobile le plus consulté en France[4].

Solocal développe des applications spécifiques pour Android et iPhone : une application immobilière et une application automobile qui rassemblent les petites annonces d’annoncesjaunes.fr, une application de recherche de stages avec Kap'Stage, une application de recherche d'emploi avec Embauche.com

En 2010, l’audience Internet mobile a augmenté de près de 150 % en un an et représente 10 % de l'audience en ligne Pages Jaunes[5]

  • l'application Pages Jaunes a enregistré plus de 6 millions de téléchargements sur l'ensemble des plateformes (dont 4 millions sur iPhone et 1 million sur Android ;
  • 9 millions de téléchargements des applications du Groupe ont été enregistrés (Pages Jaunes, AnnoncesJaunes et Mappy) sur l’ensemble des Smartphones au 3 juin 2011 ;
  • Pages Jaunes comptabilise 180000 clients annonceurs sur le mobile (juin 2011), après 7 mois de commercialisation.

Petites annonces[modifier | modifier le code]

Annoncesjaunes.fr, un site de recherche de petites annonces, est mis en ligne en janvier 2007, pour les petites annonces automobiles et immobilières. Le site propose des critères de sélection censés faciliter la recherche et il est également possible de créer une alerte par courriel pour être averti des nouvelles annonces correspondant à ses critères de recherche. Depuis, le site s’est enrichi et les petites annonces concernent également les deux-roues, l’emploi (en partenariat avec Regionsjob.com et Kapstages.com qui Kap'stages s'adresse aussi bien aux étudiants qu'aux entreprises) et les services à domicile. Elles sont essentiellement le fait de professionnels, bien que les particuliers puissent aussi y déposer une annonce. Annoncesjaunes.fr est dans le top 3 des sites de petites annonces immobilières de professionnels en France en 2011.

Hébergement et développement de sites web[modifier | modifier le code]

Solocal offre également, depuis 2000, une prestation de création et d’hébergement de sites Internet. En novembre 2009 Pages Jaunes lance une nouvelle offre de site « clé en main », le Pack Visibilité Internet[6]. Cette offre comprend la conception du site pour le web et l’iPhone, son hébergement ainsi que l’optimisation de son référencement sur pagesjaunes.fr et les principaux moteurs de recherche.

Villes en 3D[modifier | modifier le code]

Solocal propose le service ville en 3D (Aix-en-Provence, Bordeaux, Grenoble, Issy-les-Moulineaux, Lyon, Marseille, Montpellier, Nancy, Nantes, Toulouse, Versailles). Leur service Photos de villes permet de visionner, par la simple entrée d'une adresse, la photo de la façade de l'immeuble de cette adresse, ainsi que la rue dans laquelle il est implanté. Ce service ne concerne que de grandes villes françaises (Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Lille, Nancy, Strasbourg, Rennes, La Baule, Montpellier, Cannes, Nice, Grenoble, Caen). Il en existe l'équivalent étendu à un plus grand nombre de villes (en France et dans le monde) depuis le lancement de Google Street View.

UrbanDive[modifier | modifier le code]

Lancé officiellement par Solocal le 6 mai 2011, UrbanDive est un site internet qui propose des vues immersives 3D à 360° dans les principales villes de France. On y retrouve les grandes marques, les commerces et services de proximité, des informations culturelles, pratiques, des avis de consommateurs et des contenus créés par les internautes.

Display Search Local[modifier | modifier le code]

En juillet 2011, Solocal propose une offre « Display Search Local » un service mobile de bannière thématique départementale dédiée aux TPE/PME et nationale dédiée aux grandes enseignes présentes sur tout le territoire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]