Pacifastacus leniusculus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ecrevisse de Californie

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Écrevisse de Californie en Aquarium

Classification
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Crustacea
Classe Malacostraca
Sous-classe Eumalacostraca
Super-ordre Eucarida
Ordre Decapoda
Sous-ordre Pleocyemata
Infra-ordre Astacidea
Super-famille Astacoidea
Famille Astacidae
Genre Pacifastacus
Sous-genre Pacifastacus (Pacifastacus)

Nom binominal

Pacifastacus leniusculus
(Dana, 1852)

Synonymes

  • Astacus leniusculus Dana, 1852
  • Pacifastacus leniusculus Bott, 1950
  • Potamobius leniusculus Ortmann, 1902
Description de l'image  Image:Pacifastacus leniusculus 1.jpg.

L'écrevisse de Californie ou écrevisse signal ou écrevisse du Pacifique (Pacifastacus leniusculus) est une espèce d'écrevisse originaire des cours d'eau et des eaux stagnantes du Nord-Ouest d'Amérique du Nord.

Cette espèce a été introduite en Europe, pour remplacer l'espèce Écrevisse à pieds rouges, autochtone (Astacus astacus) afin de restaurer le commerce de l'écrevisse, après que l'espèce européenne ait été décimée par une maladie (« peste de l'écrevisse ») ; P leniusculus est alors rapidement devenue invasive, supplantant en quelques décennies les dernières populations d'espèces autochtones là où les deux espèces sont « mises en concurrence » pour les ressources du milieu[1]. L'écrevisse européenne est plus petite, se défend moins bien en raison de pinces plus petites[2], grandit moins vite et est moins féconde et moins agressive[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le céphalothorax est lisse et les pinces sont décorées d'une tache claire, parfois teintée de bleu ou de rouge (le « signal »), située à la commissure du doigt fixe et du doigt mobile de chaque pince.

Espèce invasive[modifier | modifier le code]

Elle a été introduite depuis dans plusieurs autres régions du monde, dont l'Europe et le Japon, où elle est considérée comme espèce exotique envahissante au regard des espèces indigènes d'écrevisses. Au Royaume-Uni, cette espèce-ingénieur (capable de significativement modifier son environnement, en sa faveur) montre une diversité génétique surprenante (pour une espèce introduite) et les caractéristiques d'une espèce pouvant nuire à la biodiversité, avec quelques nuances pour certaines espèces des cours d'eau.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Autres notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Westman K & Savolainen R (2001) Long term study of competition between two co-occurring crayfish species, the native Astacus astacus L. and the introduced Pacifastacus leniusculus Dana, in a Finnish lake. Bulletin Français de la Pêche et de la Pisciculture, (361), 613-627 (résumé)
  2. Garvey JE, Stein RA (1993) Evaluating how chela size influences the invasion potential of an introduced crayfish (Orconectes rusticus). Am. Midl. Nat ., 129 , 172- 181.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hayes RB (2012) Consequences for lotic ecosystems of invasion by signal crayfish (Thèse de doctorat) (résumé)
  • Flint RW (1975) The natural history, ecology and production of the crayfish, Pacifastacus leniusculus, in a subalpine lacustrine environment. Ph.D. thesis. Univ. of California. Davis, CA, 150 p
  • Flint RW (1977) Seasonal activity, migration and distribution of the crayfish, Pacifastacus leniusculus, in Lake Tahoe. Am. Midl. Nat, 97, 280-292.
  • Fürst M (1977) Introduction of Pacifastacus leniusculus (Dana) into Sweden : methods, results and management. Freshwater Crayfish, 3, 229-247.