Pace di Bartolo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Annonciation, fresque au Palazzo Vallemani, Assise.

Pace di Bartolo ou Pace da Faenza est un peintre qui fut actif au XIVe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

On ne dispose que de peu de documents sur la vie de Pace di Bartolo connu aussi sous le nom de Pace da Faenza. Ce peintre actif pendant le XIVe siècle est un suiviste de Giotto et a probablement réalisé diverses fresques en extérieur à l'église San Giovanni Decollato de Bologne. Il avait un talent particulier pour représenter les petites figures.

Pace di Bartolo a été surtout documenté à Assise en 1344, alors qu'il travaillait pour la confrérie Santo Stefano.

Vers l'an 1354 il réalise Scènes de la vie de saint Antoine Abbé (perdues); d'après Giorgio Vasari, un duc de Spolète a commandé cette fresque à Pace da Faenza pour la Cappella sant'Antonio dans l'église inférieure de Saint-François[1]. Un paiement effectué en 1354 à un artiste appelé Pace, enregistré dans les archives du Sacro Convento semble en accréditer la paternité[2].

Un document de 1363 atteste un paiement à Pace di Bartuolo pour les fresques du tabernacle in Vicolo Santo Stefano[3].

En 1367 un autre document atteste le paiement pour la peinture des armoiries du pape Urbain V et à Assise des fresques sur certaines des nouvelles portes de la ville[4]. À cette époque il était citoyen d'Assise.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Fresques basilique Saint-François d'Assise 
  • Scènes de la vie de saint Antoine Abbé (perdues)
Fresques (1363), tabernacle dans le Vicolo Santo Stefano 
  • Annonciation (au-dessus de l'arc) ;
  • Rédempteur avec les prophètes (sous l'arche) ;
  • Saint Jean-Baptiste et sainte Catherine d'Alexandrie (sur les côtés).
Fresques (1367), peintures des armes d'Urbain V et certaines des portes de la ville 
  • Porta di San Francesco (redécouvertes en 1911) ; la plupart ont été perdues.
Fresques (XIVe siècle) Basilique Sainte-Claire d'Assise, Cappella di San Giorgio 
  • Fresques sur le mur gauche de la première baie :
    • Annonciation, avec un donateur agenouillé à droite[5] (dans la lunette) ;
    • Saint Georges[6] sauve la princesse du dragon (à gauche) ;
    • Vierge à l'Enfant devant la crèche et l'Esprit Saint descendant, avec saint Joseph endormi[7] et l'ange apparaissant aux bergers[8].
    • Adoration des Mages[9].
  • Urbain V [10] tient un panneau avec les portraits des saints Pierre et Paul[11].
Fresques Oratorio San Crispino[12] 
  • L'Agonie dans le jardin,
  • Vierge à l'Enfant avec des anges
Fresques Oratorio della Confraternità di San Rufinuccio[13] 
  • Vierge à l'Enfant entourée de deux anges avec donateurs,
  • Tête du Christ et celle d'un ange[14].
Fresques de la Basilique Sainte-Marie-des-Anges d'Assise 
  • La Vierge et l'Enfant[15].
  • Silhouette de l'Ange de l'Annonciation[16]
Fresques de la Cappella del Sacramento de San Pietro 
  • Annonciation (à gauche sur le mur du fond),
  • Vierge à l'Enfant (à droite sur le mur du fond),
  • Saint Victorin (sur le mur de droite).
Fresques de l'Oratorio di San Gregorio[17] 
  • Annonciation ,
Fresques de l'ancienne église de Saint Apollinare

La Stigmatisation de saint François[18].

En 1574 les œuvres suivants se trouvaient à Forlì 
  • La Sainte Croix
  • La Passion, petite peinture à tempera,
  • Histoires de la vie de Marie, quatre peintures,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Giorgio Vasari, Le Vite traduction de Léopold Leclanché (1839) en ligne [1]
  2. Ces fresques sont perdues
  3. Ce tabernacle existe toujours aujourd'hui avec des fragments de la décoration originale
  4. Il en reste encore des traces à la Porta San Francesco
  5. Une jeune femme noble
  6. Titulaire de la chapelle
  7. Sur la gauche
  8. Sur la droite
  9. L'Enfant pose sa main sur la tête de l'un des rois tandis que saint François regarde à droite, tenant un calice qui annonce la Crucifixion
  10. Identifié par l'inscription dans la partie supérieure
  11. Cette fresque sur un pilier de la seconde baie de la Cappella di San Giorgio, Santa Chiara (à gauche de l'entrée) est attribué à Pace di Bartolo
  12. Les deux œuvres attribuées à Pace di Bartolo sont conservées dans la Pinacoteca Comunale d'Assise
  13. Ces deux fresques attribuées à Pace di Bartolo ont été détachés en 1955 et sont conservées au Musée Diocésain d'Assise
  14. Ce fragment faisait probablement partie d'une représentation de l'Agonie du Christ dans le jardin de Gethsémani
  15. Sous le troisième arche 3e à gauche
  16. Mur gauche du presbytère, récupéré après le séisme de 1997 et restauré.
  17. Des fragments attribuées à Pace di Bartolo ont été détachés et sont maintenant conservés dans la Pinacothèque communale d'Assise
  18. Fresque endommagée sur le jubé de l'ex-église de Sant Apollinare partie du Monastero di San Giuseppe

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :