PWB/UNIX

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

PWB/UNIX (Programmer's Workbench, l'établi du programmeur) fut l'une des premières versions du système d'exploitation UNIX.

Avant 1976, le développement d'UNIX chez AT&T était fait par un petit groupe de chercheurs travaillant au Computer Science Research Group (groupe de recherche en informatique) des laboratoires Bell. Comme UNIX commençait à se diffuser rapidement, AT&T prit la décision de développer une version d'UNIX conçue pour les programmeurs qui effectuaient du travail de production et non pas de recherche. Le Programmer's Workbench fut initié en 1973[1] par Evan Ivie et Rudd Canaday pour l'installer sur le centre informatique d'une division des laboratoires Bell comprenant un millier d'employés, et qui resterait la plus grosse installation d'UNIX pendant plusieurs années. PWB/UNIX fournissait des outils pour que les développeurs puissent gérer leur code source et collaborer sur des projets de programmation avec d'autres membres d'une équipe.

Malgré le fait que les utilisateurs de PWB écrivaient leur code sur UNIX, les programmes eux-mêmes étaient souvent écrits pour fonctionner sur des systèmes d'exploitation plus anciens. Pour cela, PWB incluait des logiciels pour soumettre des tâches aux ordinateurs IBM 370, UNIVAC 1100 et SDS Sigma 5. En 1978, environ 1 100 personnes utilisaient PWB au groupe Business Information Systems Programs des laboratoires Bell.

Il y eut deux versions majeures de PWB. PWB/UNIX 1.0, publié le 1er juillet 1977, était basé sur UNIX version 6 ; PWB 2.0 était basé sur UNIX version 7. La plupart de PWB/UNIX fut ensuite incorporée dans les version commerciales UNIX System III et UNIX System V.

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Les plus importants programmes qui firent leur apparition dans PWB sont :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John R. Mashey, « Languages, Levels, Libraries, and Longevity », ACM Queue 2(9),‎ 2004

Liens externes[modifier | modifier le code]