PSR B1620-26 b

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la planète surnommée Mathusalem. Pour les homonymes, voir Mathusalem (homonymie).

Coordonnées : Sky map 16h 23m 38.24s, −26° 31′ 53.9″

PSR B1620-26 b
Localisation du système planétaire de PSR B1620-26[1]
Localisation du système planétaire de PSR B1620-26[1]
Étoile
Nom PSR B1620-26 / WD B1620-26
Constellation Scorpion
Ascension droite 16h 23m 38,24s[2]
Déclinaison −26° 31′ 53,9″[2]
Type spectral Pulsar / DB
Planète
Type Planète de pulsar  circumbinaire
Caractéristiques orbitales
Demi-grand axe (a) ~ 23  UA  [3]
Excentricité (e) sans doute faible
Période (P) ~ 100  ans
Inclinaison (i) 55+14−8 °  [3]
Caractéristiques physiques
Masse 2,5 ± 1  MJ  [3]
Découverte
Découvreurs Donald C. Backer et al.[4]
Méthode Chronométrie radio
Date 30 mai 1993
(confirm. 10 juillet 2003)
Statut confirmée[5]

PSR B1620-26 b, parfois appelée PSR B1620-26 c, surnommée de façon non officielle Mathusalem[6] ou plus rarement la « planète de la Genèse », est une exoplanète circumbinaire d'environ 2,5 masses joviennes découverte en 1993 autour du système binaire formé par PSR B1620-26 et WD B1620-26, respectivement un pulsar d'environ 1,35 masses solaires et une naine blanche d'environ 0,34 masses solaires orbitant l'un autour de l'autre à environ une unité astronomique de distance en 191,4428 jours[3] (un peu plus de six mois). Ce système est distant d'environ 12 400 années-lumière (3,8 kpc) de la Terre dans l'amas globulaire M4 de la constellation du Scorpion, 1,3° à l'ouest de l'étoile Antarès.

Scénario proposé pour l'évolution de PSR B1620-26 b[7].

PSR B1620-26 b orbite autour de ces deux étoiles[8],[9] avec une période de révolution d'une centaine d'années, un demi-grand axe de l'ordre de 23 UA et une inclinaison de 55+14−8°[3]. Il s'agirait de la plus ancienne planète connue, âgée de peut-être 13 milliards d'années (le triple de l'âge de la Terre) dans la mesure où les étoiles constituant l'amas globulaire M4 sont âgées en moyenne de 12,2 milliards d'années[10].

Cette planète pourrait avoir été formée à l'écart du pulsar actuel en bordure de l'amas globulaire en même temps que les autres étoiles de M4[9],[11] avant que le système planétaire dont elle faisait partie ait été capturé par une étoile à neutrons dont le compagnon d'alors aurait été éjecté du système. Parvenue au stade de géante rouge, l'étoile incidente, alors satellisée autour de l'étoile à neutrons, aurait vu ses couches extérieures aspirées par cette dernière pour ne laisser qu'une naine blanche, il y a de cela environ 500 millions d'années[9], tandis que l'étoile à neutrons, devenue plus massive, se transformait en pulsar milliseconde.

Compte tenu de son grand âge, PSR B1620-26 b ne se serait formée qu'un milliard d'années après le Big Bang et ne contiendrait donc quasiment que des éléments chimiques issus de la nucléosynthèse primordiale[12], c'est-à-dire l'hydrogène, le deutérium, l'hélium (isotopes 3He et 4He) et le lithium (isotopes 6Li et 7Li).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) HubbleSite – 10 juillet 2003 News Release Number: STScI-2003-19 – « Oldest Known Planet Identified – Green Circle Marks Pulsar Orbited by Oldest Known Planet »
  2. a et b (en) Extrasolar.net « PSR B1620-26 »
  3. a, b, c, d et e (en) Observatoire de Paris – 1er octobre 2004 « Notes for PSR B1620-26 » par Jean Schneider
  4. (en) D. C. Backer, R. S. Foster et S. Sallmen, « A second companion of the millisecond pulsar 1620-26 », Nature, no 365,‎ 28 octobre 1993, p. 817-819 (lire en ligne) DOI:10.1038/365817a0
  5. PSR B1620-26 b sur NASA Exoplanet Archive
  6. (en) Extrasolar.net « "Methuselah" – PSR B1620-26 c »
  7. (en) HubbleSite – 10 juillet 2003 News Release Number: STScI-2003-19 – « Oldest Known Planet Identified – Jovian Planet in Globular Cluster M4: Calm Bystander in Stellar Drama »
  8. (en) Stephen E. Thorsett, Z. Arzoumanian, J. H. Taylor, « PSR B1620-26 - A binary radio pulsar with a planetary companion? », Astrophysical Journal Part 2. Letters, vol. 412, no 1,‎ 1993, p. L33-L36 (DOI 10.1086/186933, Bibcode 1993ApJ...412L..33T)
  9. a, b et c (en) Steinn Sigurdsson, Harvey B. Richer, Brad M. Hansen, Ingrid H. Stairs et Stephen E. Thorsett, « A Young White Dwarf Companion to Pulsar B1620-26: Evidence for Early Planet Formation », Science, vol. 301, no 5630,‎ 11 juillet 2003, p. 193-196 (Bibcode 2003Sci...301..193S, arXiv astro-ph/0307339, lire en ligne) DOI:10.1126/science.1086326 PMID : 12855802
  10. (en) F. Caputo, V. Castellani, M. L. Quarta, « Reddening, distance modulus and age of the globular cluster NGC 6121 (M4) from the properties of RR Lyrae variables », Astronomy and Astrophysics, vol. 143, no 1,‎ février 1985, p. 8-12 (lire en ligne)
  11. (en) Eric B. Ford, Kriten J. Joshi, Frederic A. Rasio et Boris Zbarsky, « Theoretical Implications of the PSR B1620-26 Triple System and Its Planet », The Astrophysical Journal, vol. 528, no 1,‎ 1er janvier 2000, p. 336-350 (lire en ligne) DOI:10.1086/308167
  12. (en) Solstation.com « PSR B1620-26 / "Methusalah" System »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]