PL/M

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le PL/M (sigle de Programming Language for Microcomputers) est un langage de programmation développé par Gary Kildall[1] en 1972 pour Intel pour ses microprocesseurs.

Le langage incorpore des idées empruntées aux langages PL/I, ALGOL et XPL, et possède un préprocesseur de macros intégré. Contrairement aux langages évolués contemporains tels que Pascal, C ou C++, il ne possède pas de routines d'entrées-sorties standard. Par contre, étant spécialement conçu pour certains processeurs, il est nettement plus efficace que d'autres langages pour certaines opérations de bas niveau.

Le système opérationnel CP/M ainsi que le firmware pour le Service Processor Component de l'AS/400 ont été écrits en PL/M. On a écrit des compilateurs PL/M pour les contrôleurs/processeurs suivants : Intel 4004, 8008, 8080, 8085, 8051, 80196, 8086/8088, 80186/80188, 286, et 386.

Quoique PL/M ne soit plus supporté par Intel, il existe toujours, du fait la longévité de certains systèmes informatiques l’utilisant encore, des compilateurs et des outils de traduction PL/M vers C.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) Michael Swaine, « Gary Kildall and Collegial Entrepreneurship », Dr. Dobb's Journal,‎ 22 juin 2001 (lire en ligne)

Références[modifier | modifier le code]

  • Bertrand Meyer et Claude Baudoin, Méthodes de programmation, Eyrolles, coll. « Direction des études et recherches d'Electricité de France »,‎ 1984, 688 p. (ISBN 221201581X)
    Un tiers de cet ouvrage (qui traite des structures de données) est consacré à PL/M
  • Intel Corporation (1976). PL/M-80 Programming Manual. Doc # 98-268B.
  • McCracken, Daniel D. (1978). A Guide to PL/M Programming for Microcomputer Applications. Pearson Addison-Wesley.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Cet article est fondé sur une traduction de la Free On-line Dictionary of Computing et est utilisé avec permission selon la GFDL.