P. J. Walters

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif P. J. Walters Baseball pictogram.svg
P. J. Walters 2009.jpg
Agent libre
Lanceur
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
17 avril 2009
Statistiques de joueur (2009-2012)
Victoires-défaites 4-5
Moyenne de points mérités 6,39
Retraits sur des prises 82
Équipes

Phillip DeWayne Walters (né le 12 mars 1985 à Dothan, Alabama, États-Unis) est un lanceur droitier de baseball qui évolue en Ligue majeure. Il est présentement agent libre.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires à la Faith Academy High School de Mobile (Alabama), P. J. Walters suit des études supérieures à l'Université de South Alabama où il porte les couleurs des South Alabama Jaguars de 2004 à 2006[1].

Il est drafté le 6 juin 2006 par les Cardinals de Saint-Louis au onzième tour de sélection[2] et signe son premier contrat professionnel le 19 juin 2006.

Walters passe trois saisons en Ligues mineures avant d'effectuer ses débuts en Ligue majeure avec Saint-Louis le 17 avril 2009 contre les Cubs de Chicago, alors qu'il est le lanceur partant de son équipe à Wrigley Field. Il effectue par la suite sept autres sorties, toutes en relève avec Saint-Louis en cours de saison[3], terminant l'année avec un total de 16 manches lancées au niveau majeur, une moyenne de points mérités de 9,56 et 14 retraits sur des prises.

Père d'une fille prématurée en février 2010[4], Walters évolue encore principalement en ligues mineures en 2010. Il n'effectue que sept apparitions en Ligue majeure, dont trois comme lanceur partant et enregistre son premier succès au plus haut niveau le 27 mai contre les Padres de San Diego[5]. En fin de saison, le 29 septembre, il signe sa deuxième victoires en lançant sept manches blanches, n'accordant que trois coups sûrs aux frappeurs des Pirates de Pittsburgh[6].

Le 27 juillet 2011, les Cardinals de Saint-Louis échangent aux Blue Jays de Toronto les lanceurs Walters, Brian Tallet et Trever Miller ainsi que le voltigeur Colby Rasmus, en retour du voltigeur Corey Patterson et des lanceurs Edwin Jackson, Marc Rzepczynski et Octavio Dotel[7]. Walters ne joue qu'une seule partie pour Toronto.

Devenu agent libre après la saison 2011, il signe en décembre un contrat des ligues mineures avec les Twins du Minnesota[8]. Il apparaît dans 12 parties des Twins en 2012, chaque fois comme lanceur partant. Gagnant de deux parties contre cinq défaites, sa moyenne de points mérités s'élève à 5,69 en 61 manches et deux tiers au monticule.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de lanceur en saison régulière[9]
Saison Équipe G GS CG SHO V D SV IP SO ERA
2009 Saint-Louis 8 1 0 0 0 0 0 16.0 14 9,56
2010 Saint-Louis 7 3 0 0 2 0 0 30.0 22 6,00
Totaux 15 4 0 0 2 0 0 46.0 36 7,24

Note : G = Matches joués ; GS = Matches comme lanceur partant ; CG = Matches complets ; SHO = Blanchissages ;
V = Victoires ; D = Défaites ; SV = Sauvetages ; IP = Manches lancées ; SO = Retraits sur des prises ; ERA = Moyenne de points mérités.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) South Alabama Jaguars Baseball Madia Guide 2011, p.95, sur youblisher.com.
  2. (en) « 11th Round of the 2006 MLB June Amateur Draft », sur baseball-reference.com.
  3. (en) P. J. Walters 2009 Pitching Gamelogs, baseball-reference.com.
  4. (en) « Walters joins team after daughter's birth », le 22 février 2010, sur mlb.com
  5. (en) Rapport du match STL-SDP du 27 mai 2010 sur cardinals.mlb.com.
  6. (en) « Walters gives strong showing vs. Bucs », le 29 septembre 2010, sur mlb.com.
  7. (en) Jackson to Cards, Rasmus to Jays in big swap, Joey Nowak / MLB.com, 27 juillet 2011.
  8. (en) Twins sign PJ Walters to minors contract, NBC Sports, 14 décembre 2011.
  9. (en) Statistiques de P. J. Walters en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]