P. D. Q. Bach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bach (homonymie).

P. D. Q. Bach est un des pseudonymes sous lequel Peter Schickele écrivit de la musique satirique. Il prétend qu'il s'agit de l'un des nombreux fils de Johann Sebastian Bach, et lui inventa même une date ainsi qu'un lieu de naissance et de mort (5 mai 1807 à Baden-Baden-Baden - † 31 mars 1742 à Leipzig). Notez que le personnage serait né après sa mort (ce sont du moins ces dates (et dans cet ordre) qui figurent sur les pochettes des enregistrements édités par Mr. Schickele). Son lieu de naissance est une cité purement imaginaire, dont la triple répétition peut évoquer la structure même des œuvres de P.D.Q. Bach.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

  • Pervertimento pour Cornemuses, Bicyclette et Ballons
  • The Stoned Guest, opéra d'un demi acte
  • Concerto pour Piano contre Orchestre en Si♭ Majeur
  • Cantate : Iphigénie à Brooklyn
  • Oratorios : The Seasonings, Oedipus Tex
  • Messe : Missa Hilarious
  • Symphonie : Unbegun Symphony
  • Eine kleine Nichtmusik