PROFS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis P.R.O.F.S)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Les Profs ni Les Profs (film).

P.R.O.F.S

Réalisation Patrick Schulmann
Scénario Patrick Schulmann
d'après une histoire de
Didier Dolna
Acteurs principaux
Sociétés de production Madeleine films
Pays d’origine France
Genre Comédie
Sortie 1985
Durée 95 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

P.R.O.F.S est une comédie française écrite et réalisée par Patrick Schulmann, d'après une histoire de Didier Dolna, mettant en scène Patrick Bruel, Fabrice Luchini, Laurent Gamelon et Christophe Bourseiller. Produit par Madeleine films et distribué par AMLF en France, ce film est sorti le 18 septembre 1985.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jeune professeur de lettres, Frédéric a des méthodes très « cool » qui tranchent avec les habitudes du lycée où il vient d'arriver. Avec ses amis Michel, Gérard et Francis, il décide de secouer les traditions et de rénover le lycée.

Ces professeurs usent de méthodes éducatives anticonformistes :

  • Frédéric tente d’inculquer l’esprit critique et l’insoumission à l’autorité à ses élèves. Parfois, il s’absente et leur projette une vidéo de lui sur un bateau et donnant son cours. À la fin, ce sont les élèves eux-mêmes qui prendront l’initiative de déménager la classe sur le toit de l’immeuble pour le faire réagir. Il tentera de séduire Julie, une professeur remplaçante, mais celle-ci sera au contraire attirée par Gérard. Même s’il vit chez ses parents, il forme un couple distant avec Marité, mais celle-ci décidera de le quitter et de changer de région pour s’éloigner. Suite à un incident avec un élève, il simulera une jambe et un bras cassé pour ne plus devoir se rendre à l’école pour la fin de l’année scolaire.
  • Michel, professeur de dessin, tente de les ouvrir à l’art au sens large, que ce soit via une exposition de langes pour bébé symbolisant l’éphémère et le gaspillage ou pour les mobiliser pour redécorer la salle des professeurs. Sa relation conjugale est tumultueuse, sa compagne lui reprochant de consacrer toute son attention à la pratique artistique et de refuser de faire un enfant. Il finira dépressif lorsqu’une de ses élèves aura plus de succès que lui lors d’une exposition.
  • Gérard, professeur d’éducation physique, initie ses élèves au hula hoop, au ski nautique (où ce sont les élèves qui courent rapidement pour simuler le bateau), à la planche à voile (à l’aide de souffleries géantes), au golf, au boomerangetc. Les activités se terminent souvent par un accident. Sa relation avec Julie l’oblige à de nombreux efforts, notamment les sorties culturelles ou la lecture de romans, ainsi qu’une conception de l’amour physique plus cérébrale. Il finira dépressif au départ de Julie.
  • Francis, documentaliste, adepte de la loi du moindre effort pour le classement dans la bibliothèque. Se trouvant seul lorsque ses trois comparses seront éloignés de l’école, il se fera porter pâle à son tour.

Les quatre comparses useront de plusieurs stratagèmes pour se débarrasser de certains professeurs, qu’ils jugent nuisibles :

  • Charles Max, professeur d’histoire-géo admirateur de Karl Marx. Ils l’assommeront puis le relookeront pendant son sommeil pour lui donner l’apparence d’Hitler avec une mèche et une petite moustache.
  • Flora Taulier, professeur de physique-chimie aux méthodes autoritaires et qui use parfois de tortures envers ses élèves. Ils mélangeront certains produits chimiques, ce qui l’amènera à subir une explosion pendant une expérience de chimie.
  • René Nogret, professeur de mathématiques. Ils ajouteront de l’alcool dans la machine à café jusqu’à le rendre saoûl et le faire se ridiculiser en public et sous les yeux de la directrice.

Ils useront également d’un stratagème pour coincer Josiane, la documentaliste et Bonnet, le censeur, en les faisant passer pour amants sous les yeux de la directrice et de nombreux témoins. Enfin, Caroline Derieux, professeur de sciences naturelles très éprise de Frédéric, fera une tentative de suicide pendant son cours lorsqu’elle comprendra qu’il ne partage pas ses sentiments.

Frédéric est globalement apprécié de ses élèves, au point que Guillaume, un élève, devient jaloux de lui, pensant qu’il convoite Læticia, une élève de sa classe dont lui-même est amoureux.

Les quatre comparses y ajouteront des réflexions philosophiques sur ce que doit être l’école idéale, chacun la voyant à son image : Francis la voit comme automatisée où il ne faut jamais se déplacer, Michel la voit très esthétique et Gérard y voit des équipements de pointe pour la pratique de tous les sports. Ils en viennent à la conclusion que l’école idéale du futur sortira des schémas actuels et qu’elle sera axée sur l’enseignement individuel par vidéo ou par l’informatique au départ de cours élaborés par les meilleurs professeurs.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le film utilise une figure de style nommée épanadiplose : il débute par un cours sur le cheval où la question : « Qu’est-ce que c’est qu’une épanadiplose ? » est posée par un élève. La réponse, n'arrive qu'à la toute fin du film, dans une scène où Laurent Gamelon s'exclame « C'est ça une épanadiplose... », à côté d'un cheval.
  • Le titre du film en forme d'acronyme est une référence à M*A*S*H de Robert Altman, qui traite d'un sujet similaire dans un cadre différent, en l'occurrence un groupe de chirurgiens de l'armée américaine durant la guerre de Corée. Cette référence est directement assumée dans le film lui-même lors d'une scène où Frédéric placarde l'affiche du film sur le panneau du ciné-club du lycée.
  • Dans le film, l'école projette le film Zéro de conduite, dont un des personnages, un élève, s'appelle Bruel.
  • En 2011, Christophe Bourseiller annonce au détour d'un article dans Les Inrocks qu'une suite de PROFS se prépare[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]