Pôle de compétitivité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pôle de compétitivité (homonymie).

Un pôle de compétitivité est « un rassemblement, sur un territoire bien identifié et sur une thématique ciblée, d'entreprises petites et grandes, de laboratoires de recherche et d'établissements de formation », selon la définition donnée par la DATAR[1]. Crées en 2004 dans le cadre du lancement d'une nouvelle politique industrielle en France, ils ont pour objectif de doper l'innovation afin de développer la croissance économique et l'emploi dans des domaines à fort potentiel. Il existe 71 pôles reconnus par l’État en juillet 2014[2].

La notion est proche de celle de cluster (grappe industrielle au Québec), qui désigne selon Michael Porter « un groupe d'entreprises et d'institutions partageant un même domaine de compétences, proches géographiquement, reliées entre elles et complémentaires »[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « La politique des pôles depuis 2005 », sur compétitivité.gouv.fr,‎ 12 novembre 2013 (consulté le 7 juillet 2014)
  2. « Annuaire des pôles », sur compétitivité.gouv.fr (consulté le 7 juillet 2014)
  3. (en) Michael E. Porter, « Clusters and the New Economics of Competition », Harvard Business Review, Cambridge (Massachusetts),‎ novembre-décembre 1998, p. 77-90 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]