Pôchouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pôchouse
Image illustrative de l'article Pôchouse
Pôchouse à Saint-Jean-de-Losne au bord de la Saône en Bourgogne

Autre nom Pauchouse
Lieu d'origine Verdun-sur-le-Doubs (Bresse)
Créateur Pôchoux (pêcheurs de Verdun-sur-le-Doubs)
Date XVIe siècle
Place dans le service Plat principal
Température de service Chaude
Ingrédients Brochet, perche, anguille, tanche, sauce au vin blanc.
Mets similaires Matelote, bouillabaisse ...
Accompagnement Pomme de terre, croûtons
Vin blanc du vignoble de Bourgogne ou du vignoble du Jura
Classification Poisson (aliment)

La pôchouse, ou pauchouse, est une recette de cuisine française à base de poissons de rivière, coupés en morceaux, et cuisinés avec une sauce au vin blanc, traditionnelle de la cuisine bourguignonne et de la cuisine franc-comtoise.

Origine[modifier | modifier le code]

La pôchouse est originaire du XVIe siècle, à l'époque où les bateliers et les pêcheurs (pôchoux en patois Bressan) de Verdun-sur-le-Doubs, au confluent de la Saône et du Doubs en Bresse, préparaient ce plat du pauvre avec les poissons de la Saône et du Doubs et du vin blanc du vignoble de Bourgogne.

Variante de la matelote ou de la bouillabaisse, ce plat traditionnel est une spécialité bourguignonne, également commune en Franche-Comté. Elle se déguste en particulier dans les départements de Saône-et-Loire, de Côte-d'Or, du Jura et du Doubs, dans des restaurants de bord de Saône ou du Doubs.

Ingrédients[modifier | modifier le code]

Elle est cuisinée à l'origine à partir d'un mélange de quatre poissons dont deux poissons à chair maigre : le brochet et la perche, et deux poissons à chair grasse : l'anguille et la tanche, avec une sauce au vin blanc (en général du Bourgogne aligoté), accompagnée de pomme de terre, de lardons et de croûtons. Elle peux se cuisiner également avec des carpes, des sandres, de la truite ou encore du saumon ...

Célébration[modifier | modifier le code]

La pôchouse est célébrée depuis 1949 par la « Confrérie des Chevaliers de la Pôchouse » de Verdun-sur-le-Doubs, lors de ses chapitres d'octobre.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]