Pétrogale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les pétrogales, autrement connus sous le nom de wallabies des rochers, forment à eux seuls un genre de mammifères marsupiaux dont la taille n’excède pas 60 cm, et que l’habitat rocheux qu’ils occupent caractérise plus particulièrement. Leur fourrure plutôt rase varie de tons fauves en bruns et gris plus ou moins foncés, parfois marquée de bandes contrastatantes ou de couleur spécifique, comme dans le cas du Petrogale purpureicollis (pétrogale à col pourpre) nommé par Le Souef en 1924.

Les amoncellements rocheux dans les anfractuosités desquels ils trouvent refuge se situent à proximité des végétaux qui constituent leur diète. Ils vivent en colonies allant jusqu’à la centaine d’individus dans ces îlots de roche où ils s’organisent en clans.

Les pétrogales ou wallabies des rochers comprennent les espèces suivantes :

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le Centre national de ressources textuelles et lexicales de France[1] indique que le mot pétrogale provient de deux racines grecques : petro, traduit en « pierre », et galén signifiant « belette ». Le nom générique des pétrogales voudrait donc littéralement dire « belettes des rochers ».

Référence étymologique[modifier | modifier le code]

Références externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :