Péristome

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Schéma montrant l’emplacement du péristome.
Péristome d'un oursin, Arbacia punctulata.

Le terme péristome, qui nous vient directement de la langue grecque et veut dire « autour de la bouche », est employé pour décrire diverses structures entourant l’ouverture d'un organe chez les plantes, certains invertébrés comme les mollusques ou rotifères et chez divers Protistes.

Règne des Protistes[modifier | modifier le code]

Chez les Protozoaires tel que les ciliés, de nombreuses espèces possèdent une sorte d'entonnoir renversé à hauteur duquel on trouve des cils agglutinés qui forment le péristome où les aliments sont sélectionnés et dirigés vers le cytopharynx. Exemple de ciliés possédant un péristome : Stylonychia et Vorticelle.

Règne végétal[modifier | modifier le code]

Chez les mousses, le péristome est une structure spécialisée du sporange qui permet la libération progressive des spores.

Chez les plantes carnivores, le péristome est un anneau réfléchi de tissu qui entoure l'entrée du tube digestif. Souvent (par exemple chez Cephalotus follicularis) le péristome présente des « dents », ce qui facilite la rétention des proies.

Règne animal[modifier | modifier le code]

Embranchement des mollusques Gastéropodes[modifier | modifier le code]

Chez les escargots et les autres gastéropodes pourvus d'une coquille spiralée, il s'agit du rebord de l'ouverture de la coquille entourant le manteau. Le péristome est composé des dernières spires d’accroissement de la coquille. Un escargot est dit "bordé" lorsqu’il a le péristome réfléchi. Ses dernières spires sont alors concentrées et forment une bordure coquillière épaisse et légèrement relevée à la perpendiculaire des spires d'accroissement de coquille dite « juvénile ».

La forme, l'épaisseur et la couleur du péristome ont souvent une grande importance dans l'identification des espèces de gastéropodes.

Le bourrelet palléal (avec lequel on confond parfois le péristome) est ce qui reste visible à l'intérieur du péristome quand l’escargot est rentré dans sa coquille.

La coquille est dite holostome lorsque le péristome est parfaitement arrondi, siphonostome lorsqu'il présente une encoche ou un canal.

Échinodermes[modifier | modifier le code]

Chez les oursins, le péristome correspond à la région buccale, sur la face ventrale de l'oursin. Il correpond plus exactement à l'orifice ventral de l'animal, par opposition au périprocte situé au sommet de la face dorsale et qui correspond à l'orifice anal[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]