Pépite d'or

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une pépite d’or se trouvant au musée national d’histoire naturelle des États-Unis et mesurant environ 15 cm.

Une pépite d’or est un morceau d’or qui se trouve à l’état natif dans la nature, ou bien transformé par le courant des cours d'eau.

The Hand of Faith, la plus grosse pépite d'or du monde

Les pépites d’or sont rares et par conséquent même une petite pépite vaudra une fois et demie à deux fois le prix de l’or. Les très grosses pépites étant encore plus rares, leur prix sera d’autant plus élevé.

L’orpaillage permet le plus souvent d’en découvrir dans les rivières aurifères, mais elles peuvent aussi être trouvées lors d’opérations d’extraction minière.

Une pépite n’est jamais totalement pure mais contient plutôt entre 20 et 22 carats d’or. Les impuretés les plus courantes sont l’argent et le cuivre. La pépite ne doit pas être confondue avec l'amas d'or, agrégat composite d'or et de minéraux comme le quartz.

La plus grosse pépite jamais découverte s’appelait « Welcome Stranger » (« bienvenue étranger »). Elle fut trouvée le 5 février 1869[1] dans l’État de Victoria, en Australie, et pesait plus de 65,2 kg. « Hand of Faith » est aujourd’hui la plus grosse pépite encore entière. Elle pèse 27,2 kg et fut découverte en 1980 par Kevin Hillier, toujours à Victoria, grâce à un détecteur de métaux, elle est exposée dans un casino de Las Vegas : le Golden Nugget[2].

La plus grosse pépite découverte en France pèse 543 g fut découverte en juillet 1889 par le berger Clément Trouillas dans le hameau des Avols sur la commune de Gravières en Ardèche[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) http://www.gold-net.com.au/archivemagazines/apr20/85439743.html#13
  2. (en) http://naa12.naa.gov.au/scripts/PhotoSearchItemDetail.asp?M=0&B=11851703&SE=1
  3. Les Avols

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]