Péninsule de Brunswick

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brunswick.
Péninsule de Brunswick
Image illustrative de l'article Péninsule de Brunswick
Localisation
Pays Drapeau du Chili Chili
Région Région de Magallanes et de l'Antarctique chilien
Coordonnées 53° 30′ 00″ S 71° 25′ 00″ O / -53.5, -71.416666753° 30′ 00″ Sud 71° 25′ 00″ Ouest / -53.5, -71.4166667  
Étendue d'eau
Géographie
Superficie 6 300 km2
Longueur 115 km

Géolocalisation sur la carte : Chili

(Voir situation sur carte : Chili)
Péninsule de Brunswick

Géolocalisation sur la carte : Terre de Feu

(Voir situation sur carte : Terre de Feu)
Péninsule de Brunswick

La péninsule de Brunswick (en espagnol : Península de Brunswick) est une grande péninsule située dans la région de Magallanes et de l'Antarctique chilien, Patagonie (Chili).

Explorée lors du premier voyage du HMS Beagle, elle est surnommée « King's William IV Land » (littéralement « terre du roi Guillaume IV ») par le capitaine Philip Parker King[1].

Description[modifier | modifier le code]

La péninsule de Brunswick au centre de la carte.

Elle mesure 16 km de large au nord a niveau de sa base et presque 80 km au sud, pour 115 km de long entre sa base et le cap Froward, le point le plus austral du continent sud-américain. Elle couvre ainsi une superficie supérieure à 6 300 km2.

De forme triangulaire, la péninsule est délimitée par les eaux du Seno Otway au nord et à l'ouest et par le détroit de Magellan au sud-ouest, au sud et à l'est.

La seule ville de la péninsule est Punta Arenas, la capitale régionale. Alors que la ville de Punta Arenas est située sur la côte occidentale de la péninsule, toute la péninsule fait partie de la commune (municipalité) de Punta Arenas, ainsi que plusieurs grandes îles, et plusieurs petites îles inhabitées telles que l'île Capitán Aracena, l'île Clarence (au sud) et l'île Dawson (au sud-est). Au nord-ouest, la péninsule est bordée par la commune de Laguna Blanca, et au nord-est par celle de San Gregorio.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Adriano Balbi, Abrégé de géographie, rédigé sur un nouveau plan d'après les derniers traités de paix et les découvertes les plus récentes, J. Renouard, Paris, 1833, [lire en ligne]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]