Péninsule de Bonavista

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bonavista (homonymie).
Localisation sur la carte de Terre-Neuve-et-Labrador
Péninsule de Bonavista
Voir l’image vierge
Localisation sur la carte de Terre-Neuve-et-Labrador : Péninsule de Bonavista.

La péninsule de Bonavista est une des nombreuses péninsules de la côte est de Terre-Neuve au Canada. Elle fait 85 km de longueur par 15 à 40 km de largeur, dont 19 km à son point d'attache. La péninsule sépare la baie de Bonavista, au nord, de la baie Trinity au sud. Elle est reconnue comme le premier endroit où l'explorateur Jean Cabot a touché terre en Amérique en 1497.

Description[modifier | modifier le code]

Cap Bonavista

Comme le reste de Terre-Neuve, la péninsule de Bonavista est faite de collines boisées qui se jettent abruptement dans la mer le long d'une côte très découpée. Du côté de la baie Trinity, la langue de terre commence à Clarenville et se prolonge vers l'est jusqu'au cap Bonavista. En revenant du côté nord, le voyageur passe par Bonavista, Summerville, Musgravetown et Port Blandford. La route 230 traverse la péninsule diagonalement et certaines communautés ne peuvent être atteintes que par bateau. Jusqu'en 1984, une branche du chemin de fer Canadien National desservait le secteur.

Les historiens estiment que Jean Cabot a mis pied à terre pour la première fois en Amérique à Trinity sur la baie du même nom en 1497[1]. C'est cependant Gaspar Corte-Real qui a nommé l'endroit en 1501 alors qu'il y aurait fait escale le dimanche de la Sainte-Trinité[1]. La région contient ainsi certains des plus anciens lieux colonisés par les Européens à Terre-Neuve, dont Trinity et Bonavista.

Les villes et villages de la péninsule de Bonavista ont traditionnellement tiré leur richesse de la pêche à la morue. Depuis les années 1980, la surpêche a fait s'écrouler les stocks et la population est en déclin. Malgré des efforts du gouvernement de la province de Terre-Neuve-et-Labrador, la diversification est difficile pour cette région relativement éloignée des grands centres urbains. Le tourisme est devenu important, le sentier Discovery permettant d'apprécier le paysage très spectaculaire.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « A history Treasure », The Discovery Trail (consulté le 2010-09-29)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Trinity, sur la côte sud-est de la péninsule

48° 28′ N 53° 22′ O / 48.47, -53.36