Pédale d'effet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une pédale d'effet est un appareil électronique enclenché ou arrêté au pied, servant à appliquer un effet au son émis par un instrument de musique amplifié (guitare électrique, clavier, basse, etc.). Elle est très utilisée en sonorisation de musiques amplifiées.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Pédale de distorsion Boss DS-1.

Une pédale d'effet est constituée généralement :

  • d'une entrée : par laquelle entre un signal émis par un instrument.
  • d'un circuit électronique: celui-ci va appliquer un traitement (effet) au signal entrant.
  • d'une sortie : d'où le signal électrique sort (généralement transmis aux haut-parleurs qui émettront un son modifié en conséquence).

On peut activer ou désactiver l'effet de la pédale en appuyant dessus avec le pied, tout en jouant d'un instrument (transition guitare clean/guitare saturée par exemple).

La pédale est un appareil électronique qui s'insère, dans une chaîne de traitement du son, entre l'instrument et l'amplificateur.

Les pédales peuvent se brancher à la suite et appliquer ainsi différents effets à un signal. Certaine pédales se branchent directement entre l'ampli et le préampli, par l'intermédiaire de la boucle d'effets (« FX loop » ou « effects loop » en anglais) ; d'autres (haut de gamme) peuvent être intégrées et pilotées dans une chaine MIDI.

Utilisation pour la guitare[modifier | modifier le code]

Les pédales d'effets sont très utilisées pour modifier le son des guitares électriques, notamment la distorsion/overdrive. Certains dispositifs comportent une « pédale d'expression », permettant de varier l'intensité de l'effet ou la plage de fréquences affectées (par exemple la pédale wah-wah).

Au fil des ans, certaines marques ont acquis une notoriété semblable à celle des fabricants de guitares électriques, de par la qualité de leur fabrication et/ou de leur sonorité particulière. Les effets ont façonné l'identité sonore des musiciens qui savent les maîtriser, au point de jouer un rôle de plus en plus important dans l'histoire du Rock.

Liste non exhaustive d'effets existant en format pédale[modifier | modifier le code]

Quelques marques reconnues[modifier | modifier le code]

Un même effet pourra sonner différemment selon l'appareil et la marque. En voici quelques marques :

Pédales d'effet « boutique » et modifications[modifier | modifier le code]

Depuis les années 2000, une mode consiste à acheter une pédale d'effet fabriquée « à la main » dans un petit atelier artisanal. La production de ces pédales, souvent Fuzz ou Overdrive, est faite en petites séries. Leur prix est environ deux à trois fois plus cher qu'une pédale industrielle en raison du coût de main d'œuvre, des composants qui sont souvent de bien meilleure qualité, choisis parfois dans des vieux stocks militaires (transistor au germanium par exemple) et d'une finition à la demande, à la main et généralement ouvragée. Cet engouement s'associe également aux pédales « vintage » produites des années 1960 aux années 1980 et revendues sur des sites d'enchères.

Notons aussi les modifications fréquentes apportées aux modèles de série généralement, et ce dans le but d'améliorer le rendu et d'apporter des possibilités supplémentaires. Souvent « D.I.Y » (Do it yourself : Faites le vous-même), pour les plus débrouillards, il existe aussi des ateliers spécialisés dans le domaine, qui proposent de modifier une pédale à l'aide de kits ou en libre-service dans leurs ateliers. On peut citer par exemple Robert Keeley (en) ou Monte Allums aux États-Unis, ou MSM Workshop en France[passage promotionnel].

Chansons sur les pédales d'effet[modifier | modifier le code]

De nombreux artistes de pop et de rock ont fait référence à leurs pédales d'effet favorites, dans une de leurs chansons, dans le nom du groupe ou dans leur surnom :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]