Père et Maire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Père et Maire

Titre original Père et Maire
Genre Série tragi-comique
Création Christian Rauth
Daniel Rialet
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine TF1
Nb. d'épisodes 24
Durée 90 minutes
Diff. originale 25 février 200230 novembre 2009

Père et Maire est une série télévisée française créée en 2001 (selon générique du 1erépisode) par Christian Rauth et Daniel Rialet,et, diffusée du 25 février 2002 au 30 novembre 2009.

Fil rouge[modifier | modifier le code]

Hugo Boski est le maire de Ville-Grand tandis qu'Erwan Vernoux est le curé de la paroisse. Ils sont amis depuis les bancs d'école, mais leurs idées diffèrent. Cependant, ils arrivent toujours à résoudre leurs problèmes. Leur adversaire commun est Richard Dacassin, directeur de la clinique Dacassin et ancien maire de Ville-grand, battu aux élections (avant la série) et, lui aussi camarade depuis l'enfance.

Depuis 2006, suite à la disparition brutale (et tragique) d'Erwan, l'abbé Nicolas Janvier reprend la paroisse et essaye de continuer le travail de son prédécesseur. Pour accomplir sa nouvelle mission, il doit s'imposer auprès du maire (devenu inconsolable) comme un nouveau compagnon et affronter le lourd passé qu'il avait laissé à Ville-Grand.

Distribution[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

2001[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : Le Choix d'Agathe[modifier | modifier le code]

2002[modifier | modifier le code]

Épisode 2 : Mariage à tout prix[modifier | modifier le code]

Épisode 3 : Chippendales[modifier | modifier le code]

Épisode 4 : Association de bienfaiteurs[modifier | modifier le code]

2003[modifier | modifier le code]

Épisode 5 : Le sceau du secret[modifier | modifier le code]

Épisode 6 : Un mariage sans témoin[modifier | modifier le code]

Épisode 7 : Faillite personnelle[modifier | modifier le code]

Épisode 8 : Responsabilité parentale[modifier | modifier le code]

2004[modifier | modifier le code]

Épisode 9 : Entre deux feux[modifier | modifier le code]

Épisode 10 : Entre père et mère[modifier | modifier le code]

Épisode 11 : Amélie[modifier | modifier le code]

Épisode 12 : Une deuxième vie[modifier | modifier le code]

2005[modifier | modifier le code]

Épisode 13 : Votez pour moi[modifier | modifier le code]

Épisode 14 : Les Liens du cœur[modifier | modifier le code]

Épisode 15 : L'Ami perdu[modifier | modifier le code]

Épisode 16 : Une seconde chance[modifier | modifier le code]

2006[modifier | modifier le code]

Épisode 17 : Nicolas[modifier | modifier le code]

Épisode 18 : Mariage à trois[modifier | modifier le code]

  • Scénario : Marie-Hélène Bizet et Frédéric Sabrou
  • Adaptation : Marie-Hélène Bizet, Frédéric Sabrou et Christian Rauth
  • dialogues : Christian Rauth
  • Musique : Frédéric Porte
  • Producteurs : Antoine Perset et Paul Giovanni
  • Réalisateur : Patrick Volson
  • Distribution : Christian Rauth (Hugo Boski, Maire de Ville-Grand), Sébastien Knafo (L'abbé Nicolas Janvier), Cécile Auclert (Diane Favenec), Didier Brice (Thibault Lehaut), Amandine Chauveau (Charlotte), Gérard Hernandez (Commissaire Perret), Thierry Heckendorn (Richard Dacassin), Frank-Olivier Bonnet (Charles Gentiane), Erik Maillet (Pilou Merlot), Christian Van Tomme (Morel) , Jean-Marie Cornille (Monsieur l'Evêque), Michel Scotto Di Carlo (Paul Roussel), Florence Maury (Mathilde Roussel), Apoline Cros (Morgane Roussel), Octavie Cros (Camille Roussel), Brigitte Bémol (Suzy Vallon / Roussel), Jules Rouxel (Camille), Etienne Coudert (Morgan), Hervé Falloux (Le Docteur Salfar), Maëlle Genet (Sonia Lesperoux), Thomas Blanchet (Le jeune homme à la tarte à la crème).
  • Résumé : Hugo et Nicolas sont en voiture à la recherche du garage où le dépanneur a déposé la voiture de Nicolas, suite à une panne. Une sempiternelle altercation éclate entre eux à propos de l'itinéraire. Ils s'arrêtent à un carrefour et Hugo descend pour lire les multiples panneaux directionnels. Soudain, trois individus cagoulés surgissent d'un véhicule et éjectent Nicolas de la voiture d'Hugo. Un autre automobiliste, Paul Roussel, qui arrive sur les lieux, se fait lui aussi agresser et voler sa voiture. Nicolas et Hugo l'accompagnent au commissariat pour porter plainte. Paul Roussel négociant en vin, se voit contraint par le commissaire Perret de subir un examen avec un alcootest. Perret constatant que Paul Roussel a un taux d'alcool trop élevé le garde en cellule de dégrisement. Paul est autorisé à passer un coup de téléphone à son épouse Mathilde pour la rassurer. Mais la communication est interrompue, Mathilde décide de se rendre au poste de police. De suite, le téléphone sonne et c'est Hugo qui prend la communication. La personne s'annonce comme étant l'épouse de Paul, mais, se prénomme Suzy. Elle demande à Hugo de pouvoir parler à son mari, ce qui lui est refusé. Elle décide de se rendre au poste de police. Hugo, suite à cet incident découvre que Paul Roussel mène une double vie avec Mathilde Roussel et Suzy Roussel/Vallon sa deuxième épouse, chacune ayant deux enfants de Paul. Suzy et Paul ont un de leurs deux fils, Camille, qui a une leucémie. Ils attendent des résultats de compatibilité pour une greffe de moelle, le résultat est négatif. Mathilde et Paul ont deux filles et attendent la troisième pour dans quinze jours. Hugo et Nicolas envisagent une compatibilité de donation entre les frères et sœurs, ce qui s'avère pas possible. Un dernier espoir existe, prélever des cellules souches sur le cordon ombilical du bébé que Mathilde va mettre au monde. Le hic, Mathilde et Suzy ne sont pas au courant de l'existence de l'autre. Hugo et Nicolas vont se dévouer pour porter aide et assistance aux deux ménages.
  • première diffusion : 4 juin 2007

2007[modifier | modifier le code]

Épisode 19 : Poids plume[modifier | modifier le code]

  • Scénario : Marie-Hélène Bizet, Eric Prungnaud
  • dialogues : Christian Rauth
  • Musique : Frédéric Porte
  • Producteurs : Antoine Perset et Paul Giovanni
  • Réalisateur : Pascal Heylbroeck
  • Distribution : Christian Rauth (Hugo Boski, Maire de Ville-Grand), Sébastien Knafo (L'abbé Nicolas Janvier), Cécile Auclert (Diane Favenec), Didier Brice (Thibault Lehaut), Gérard Hernandez (Commissaire Perret), Thierry Heckendorn (Richard Dacassin), Frank-Olivier Bonnet (Charles Gentiane), Erik Maillet (Pilou Merlot), Florence d'Azémar (Lise Clément), Garance Lamare (Alexia Clément), Manuel Gélin (Denis Clément), Louise Audier (Céline Merlot), Anthony Bedard (Virgile Carout), Mata Gabin (Lili), Franck Jolly (Bernard Marchand), Paul Bandey (Charles Mac Cauley), Bruno Chapelle (Papalardo), Mathilde Wambergue (Isabelle, la sélectionneuse), Jeff Bigot (Dr. Gourevitch), Jean-Marie Cornille (Monseigneur l'Evêque), Sarah Matthews (Miss Mac Kelly), Freddy Nail (Mr. Martinot), Corinne Pougnaud (La journaliste Tv), Philippe Jacquet (Le professeur de cornemuse), Cindy Montalescot (Alexia Clément à 10 ans).
  • Résumé : Lors de l'inauguration du nouveau Palais des sports, Hugo et Nicolas rencontrent Alexandra Clément, une adolescente de 17 ans, qui vient d'intégrer l'Equipe de France de gymnastique rythmique. Hugo Boski voit tout bénéfice pour sa commune. Mais lors de la remise de la médaille de la ville, Alexandra est victime d'un malaise et doit être hospitalisée. Pour Dacassin, Alexandra présente des signes d'anorexie. Le père Nicolas s'inquiète lui aussi, Hugo, lui ne comprend pas tout de suite le danger. Les parents aveuglés par le succès de leur fille, ne veulent pas comprendre, et nient l'évidence. Nicolas avertit les médecins de la fédération qui viennent contrôler l'état de santé d'"Alexia", qui constatent effectivement sa mauvaise santé et la disqualifient de l'équipe de France. Lili, l'entraineuse de l'équipe, en informe Bernard Marchand propriétaire et patron du groupe "Ludo Planète" sponsor de l'équipe, et financier principal du Palais des sports, qui, en réalité se trouve être aussi le vrai père de la jeune fille. Ce dernier, décide d'envoyer un émissaire, Monsieur Virgile Carout, avec pour devoir de faire pression sur la commune pour la faire réintégrer l'équipe de France ou il retire leur sponsoring.
  • D'un autre côté, la municipalité doit faire face à l'organisation d'un jumelage avec une commune d'Écosse, et la visite d'une délégation et de la Maire de la ville en question qui est depuis peu devenue Ministre. Le commissaire Perret est responsable de la sécurité avec un homologue tout droit arrivé d'Écosse.
  • première diffusion : 3 septembre 2007

Épisode 20 : Un plus petit que soi[modifier | modifier le code]

Épisode 21 : Ah, La famille ![modifier | modifier le code]

2008[modifier | modifier le code]

Épisode 22 : Miracle à Ville-Grand![modifier | modifier le code]

2009[modifier | modifier le code]

Épisode 23 : La Passion de Marie-France[modifier | modifier le code]

Épisode 24 : La Reconquête[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

On remarque un détail amusant au sujet du commissaire Perret. Il annonce à chaque épisode qu'il a 6 mois avant de partir à la retraite alors que la série continue depuis 2002.

Saison 3 - Épisode 5 : (Il n'as jamais été diffusé sur TF1, diffusé sur La Une en Belgique et le 12 juin 2012 sur TV Breizh).

Depuis le premier épisode jusqu'au quinzième, à la fin, il y a l'ensemble des acteurs qui sont rassemblés en arrière-plan et scandent « on n'en a pas fini avec eux ». Or, dans le seizième et dernier épisode avec Daniel Rialet, il est bien curieux de constater que ce n'est pas le cas. C'est le Père Erwan (Daniel Rialet) qui s'adresse à Hugo et lui dit « J'en ai pas fini avec toi ».

La série continue malgré le décès de l'acteur Daniel Rialet en 2006. Un nouveau personnage incarné par Sébastien Knafo fait son apparition à partir de la sixième saison. Il joue le rôle de Nicolas Janvier, un jeune abbé qui a eu une enfance très tourmentée à Ville-Grand. Et l'on peut constater que, bien qu'il soit devenu Abbé, tout le monde le tutoie, alors que lui, vouvoie tout le monde. Cependant, depuis l'épisode 22 Nicolas tutoie Hugo.

Toutefois, depuis la sixième saison, la série fait continuellement référence au père Erwan Vernoux (alias Daniel Rialet) dans diverses scènes.

Tout au long de la série, une adversité existe entre Hugo Boski et Richard Dacassin, mais si l'on y regarde de plus près, on sent qu'une certaine amitié existe entre les deux protagonistes. Pour preuve dans le dernier épisode, après les élections, Nicolas Janvier est élu et cède sa place à Hugo Boski, des gens ne sont pas d'accord, et, c'est Dacassin adversaire de Nicolas qui prend sa défense. La remarque de Dacassin : "Enfin on va pouvoir s'engueuler entre amis" (ses dernières paroles dans la série).

Père et Maire a été tournée dans la Ville de Vendôme dans le Loir-et-Cher jusqu'en 2003.

Depuis 2004, la série se tourne intégralement à Angoulême (les scènes de la mairie), Saint-Yrieix-sur-Charente (studio AREDI) et Bassac (16). L'auberge de l'ours, le restaurant de la femme du maire a été tourné dans un château près d'Angoulême à Magnac-sur-Touvre en Charente.

Voir aussi[modifier | modifier le code]