Pèlerine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Pèlerine (scaphandre)
Edouard Manet, « Jeune femme à la pèlerine ».
La pèlerine de la soutane des pères Pallottins.

Une pèlerine est un vêtement couvrant les épaules par dessus un manteau, très en vogue au XIXe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’appellation pèlerine provient de l’utilisation de ce vêtement, aux multiples usages (manteau pour les voyages, couverture pour dormir ou s’asseoir, nappe pour les repas à l’extérieur durant les pèlerinages très fréquents au XIXe siècle - d’où son nom).

La pèlerine avait aussi l’avantage de créer une égalité entre toutes les couches sociales, car elle était portée dans tous les milieux : aristocrates, officiers, grands bourgeois et bourgeois, mais aussi paysans et bergers. Paradoxalement, la pèlerine, si elle resta encore en vogue dans certaines catégories du Beau Monde[réf. nécessaire] au XIXe siècle, fut abandonnée par la classe ouvrière au début de l’ère industrielle, à l'exception des femmes.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]