Sanctuaires de Lourdes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Pèlerinage de Lourdes)
Aller à : navigation, rechercher
Sanctuaires
Notre-Dame de Lourdes
Image illustrative de l'article Sanctuaires de Lourdes
Présentation
Culte Catholique romain
Type Sanctuaires
Rattachement Diocèse de Tarbes et Lourdes
Début de la construction 1858
Site web fr.lourdes-france.org/
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Département Hautes-Pyrénées
Commune Lourdes
Coordonnées 43° 05′ 51″ N 0° 03′ 30.5″ O / 43.0975, -0.058472 ()43° 05′ 51″ Nord 0° 03′ 30.5″ Ouest / 43.0975, -0.058472 ()  

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées

(Voir situation sur carte : Hautes-Pyrénées)
Sanctuaires  Notre-Dame de Lourdes

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Sanctuaires  Notre-Dame de Lourdes

Les Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes constituent le plus grand centre de pèlerinage catholique français depuis que Bernadette Soubirous, a vu une Dame déclarant être l'Immaculée Conception, quatre ans après la proclamation du dogme de l’Immaculée Conception par le pape Pie IX. Les apparitions commencèrent le 11 février 1858 dans la petite grotte de Massabielle, non loin du village, le long du gave de Pau et durèrent plusieurs mois. Au total, Bernadette vit dix-huit fois la Vierge. Après enquête, l'Église catholique a reconnu ces apparitions le 18 janvier 1862[1].

Origines[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Apparitions de Lourdes.

Les Sanctuaires ont été édifiés après les apparitions de l'Immaculée Conception à Bernadette Soubirous en 1858, suite à la proclamation de leur caractère "surnaturel et divin" par Mgr Laurence. Les autorités religieuses ont eu à cœur de réaliser un vœu de la vierge, soit édifier une chapelle. L'abbé Peyramale est chargé de l'organisation de cette entreprise, ainsi que des pèlerinages, soit de l'administration du site, acquis quatre mois plus tôt par l'évêque. L'abbé fait aménager les abords de la grotte de Massabielle, et il peut donner libre cours à son instinct de bâtisseur en lançant la construction de la chapelle, qui prendra pied au-dessus de la grotte. Ce sera la Basilique de l'Immaculée-Conception de Lourdes. Le 4 août 1864, la première procession se rend de son église paroissiale à la grotte, où Mgr Laurence bénit la statue de la Vierge.

Administration[modifier | modifier le code]

Débordé, l'abbé Peyramale réclame quelques vicaires de plus à l'évêque, pour le seconder. Ils lui sont refusés. En mai 1866, Mgr Laurence préfère envoyer à Lourdes le père Sempé et trois autres missionnaires diocésains de Garaison[2]. Ils sont là, semble-t-il, pour aider l'abbé Peyramale dans sa tâche[3]. Celui-ci tombe malade. Lorsqu'il se rétablit (peut-être en 1867[4]), il découvre que le contrôle sur l'administration du sanctuaire a été transféré de la paroisse au diocèse. Ce sont les missionnaires diocésains, les pères de Garaison, qui ont désormais la charge du domaine de la grotte[5]. Depuis, les Sanctuaires sont rattachés au Diocèse de Tarbes. Ils ont cependant une certaine indépendance de par le recteur. L'actuel recteur des Sanctuaires de Lourdes est le Père Horacio Brito, depuis le 3 novembre 2008[6].

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Depuis la reconnaissance par l'Église des apparitions de l'Immaculée Conception, la grotte et son domaine furent acheté par le diocèse de Tarbes. À partir de là, le domaine fut aménagé pour accueillir les millions de fidèles annuels.

Lieux de Culte[modifier | modifier le code]

1 La Grotte de Massabielle; 2 La Basilique de l'Immaculée-Conception de Lourdes; 3 la Basilique Notre-Dame-du-Rosaire de Lourdes; 4 la Basilique Saint-Pie X; 5 l'église Ste Bernadette; 6 Accueil Notre-Dame; 7 Accueil Marie St-Frai; 8 Village des Jeunes

Basilique de l'Immaculée Conception[modifier | modifier le code]

La première basilique construite fut celle de l'Immaculée Conception. Elle surplombe la grotte de Massabielle, d'où partent ses fondations. La construction de l'édifice dura de 1866 à 1871 sur les plans d'Hippolyte Durand. La consécration eut lieu en 1876. Sa capacité est de 700 personnes environ.

Basilique du Rosaire[modifier | modifier le code]

À cause de l'affluence des pèlerinages, la Basilique de l'Immaculée Conception ne suffit pas à contenir tout le monde, avant même l’achèvement de son édification. On entreprit alors la construction d'une autre église à partir des années 1880. Ce sera celle de Notre-Dame du Rosaire, à partir de 1883. Achevée en 1889 et consacrée en 1901, la basilique peut contenir 1500 fidèles dans un plan romano-byzantin original. Elle est située en contrebas de la basilique de l'Immaculée Conception, à l'est de la Grotte de Massabielle.

Basilique Saint-Pie-X[modifier | modifier le code]

C'est encore une fois par nécessité qu'un nouveau lieu de culte vit le jour aux Sanctuaires de Lourdes dans les années 1950. Il s’agissait là de voir en grand. Tout fut mis en œuvre pour préserver l'unité architecturale de l'ensemble entourant la grotte. L’édifice est donc souterrain. Il s'agit de la Basilique Saint-Pie X, construite entre 1956 et 1958, pour le centenaire des apparitions. Dans un style moderne, la basilique peut rappeler une cale de navire renversée. Ses proportions sont extravagantes (nef de 191 m de long pour 61 m de large), ce qui en fait la plus grande crypte au monde.

Article détaillé : Basilique Saint-Pie X.

Église Sainte-Bernadette[modifier | modifier le code]

Dernier lieu de culte construit dans l'enceinte des Sanctuaires (inauguré en 1988), l’église Sainte-Bernadette se trouve face à la Grotte de Massabielle sur la rive droite du Gave de Pau. Cette église moderne, dotée de cloisons amovibles, a été bâtie à l'emplacement où se trouvait Bernadette Soubirous à l'occasion de la dernière apparition le 16 juillet 1858[7].

Hébergements[modifier | modifier le code]

Malades[modifier | modifier le code]

Depuis 1874, l'Accueil Marie Saint-Frai (du nom de la religieuse fondatrice de la congrégation des Filles de Notre Dame des Douleurs) ouvre ses portes aux personnes âgées, malades ou handicapées par pèlerinage diocésain. Il s'agit d'un organisme externe aux sanctuaires, mais qui travaille en étroite collaboration avec. Sa capacité est de 400 personnes[8]. Directement dans les sanctuaires et à quelques pas de l'église Ste Bernadette, l'Accueil Notre-Dame a ouvert ses portes le 7 avril 1997. Près de trois fois plus important que St-Frai, il occupe le même rôle[9].

Hospitaliers[modifier | modifier le code]

Bien souvent, les hospitaliers se débrouillent pour se loger à Lourdes. Ils choisissent généralement des hôtels. Cependant à l’entrée des sanctuaires du côté de la porte Saint-Michel, l'accueil (du même nom) propose ses services aux hospitaliers. Il est trop petit pour contenir tout le monde et est régulièrement plein. L'Ave Maria occupe le même rôle pour les femmes. Pour les plus jeunes (aides-hospitaliers mineurs…) et scouts/guides, le village des jeunes (en hauteur sur le mont Béout) offre une capacité de 350 personnes en chambres et dortoirs, et de 2000 personnes en campement[10].

Pèlerinages[modifier | modifier le code]

Les premiers pèlerinages ont eu lieu dès 1858. En effet, Bernadette a rapidement été accompagnée par des centaines, voire des milliers de pèlerins.

Chaque année, de mars à octobre, les sanctuaires accueillent des pèlerins venant de toute l'Europe ou même de plus loin. Les pèlerinages les plus connus et les plus importants en nombre de participants sont :

Mais la grande masse des pèlerinages sont organisés au départ de chaque diocèse : les pèlerinages diocésains amènent des pèlerins de toute l'Europe.

La ville de Lourdes fut métamorphosée par les pèlerinages, sources importantes de revenus touristiques alors qu'elle n'était qu'une petite ville perdue dans une vallée des Pyrénées. Aujourd'hui, la gare de Lourdes est une des plus actives de France, et un aéroport géré en commun avec la ville de Tarbes dessert la région.
Avec plus de 300 hôtels, Lourdes est la deuxième ville hôtelière de France (Paris étant la première), devant Nice[12].

Pèlerinages des papes[modifier | modifier le code]

Le pape Jean-Paul II à la grotte, en 1983
  • Jean-Paul II est venu une première fois en pèlerinage à Lourdes les 15 et 16 août 1983 pour son 19e voyage pastoral. Il est revenu une seconde fois les 14 et 15 août 2004, lors de son 104e et dernier voyage pastoral, à l’occasion du 150e anniversaire de la proclamation du dogme de l’Immaculée Conception, malgré un état de santé très fragile.
  • Benoît XVI arrive en pèlerinage à Lourdes le 13 septembre 2008 après être allé à Paris. Il parcourt les premières étapes du Chemin du Jubilé, se recueillant notamment devant la Grotte de Massabielle, avant de conclure dans la soirée la procession mariale. Le lendemain, il célèbre sur la prairie des Sanctuaires une messe à laquelle assistent près de 170 000 personnes, et prononce un discours devant les Évêques de France avant de conclure la procession eucharistique. Le lundi 15 septembre au matin, il achève le Chemin du Jubilé en se rendant à la chapelle de l'hôpital avant de célébrer une messe à l'intention des malades sur l'Esplanade du Rosaire.

Eau de Lourdes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Eau de Lourdes.

Bernadette Soubirous a déclaré que la Dame lui a dit : Venez boire à la fontaine et vous y laver. Depuis, les pèlerins boivent cette eau ou s'y baignent aux piscines. Cette eau est en libre disposition et la vente en est bien sûr interdite. Cependant, un commerce d'objets de piété, de bouteilles pour rapporter de l'eau de Lourdes, et d'autres souvenirs divers s'est développé parallèlement au pèlerinage : médailles, statuettes et objets usuels à l'effigie de la Vierge sont vendus partout, même dans les épiceries[13]. C'est l'Œuvre de la Grotte, gérée par le clergé, qui vend au détail l'essentiel de la production locale de cierges (700 tonnes, soit 3 millions de cierges de 40 g à 70 kg). Le fabricant, la Ciergerie lourdaise, fondée en 1928, emploie 30 salariés[14],[15].

Les guérisons miraculeuses reconnues par l'Église catholique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Guérisons de Lourdes.

De très nombreuses personnes affirment avoir été guéries à Lourdes. En 1884, l'Église catholique a mis en place une structure, appelée « Bureau des constatations médicales », pour examiner les déclarations. Le processus d'authentification passe par trois étapes :

  • Examen par le Bureau médical de Lourdes ;
  • Transfert au Bureau médical international, un comité de médecins ;
  • Investigation et interprétation par l'évêque du diocèse d'origine de la personne guérie, le sens à donner à la guérison est alors le guide principal de l'évêque concerné : il doit s'agir d'un « signe de Dieu » et non d'une simple guérison.

En 2013, 69 guérisons ont reçu le statut de « guérison miraculeuse » après un processus qui peut s'étaler sur plusieurs années[16].

Récipients destinés à recueillir l'eau de la grotte

Avis de l'Église catholique romaine[modifier | modifier le code]

Monseigneur Jacques Perrier, évêque de Tarbes et Lourdes, a résumé le 17 mars 2003 l'avis de sa hiérarchie :

« L’attitude actuelle des médecins est très respectueuse du magistère de l’Église. Comme chrétiens, ils savent que le miracle est un signe d’ordre spirituel. Ils ne veulent pas s’en faire les juges. De plus, pour un esprit moderne, il est difficile de dire, à propos de quelque réalité que ce soit, qu’elle est inexplicable. On peut seulement dire que, jusqu’ici, elle est inexpliquée. »

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joris-Karl Huysmans, Les foules de Lourdes, Grenoble, Jérôme Millon,‎ 1993, 271 p. (ISBN 2-905614-84-6, lire en ligne), p. 224.
  2. « Missionnaires de l'Immaculée Conception de Lourdes », sur peresdegaraison.free.fr.
  3. Émile Zola tient ces informations d'Alexandre, le frère de l'abbé Peyramale, qu'il a longuement interrogé en 1892. Émile Zola, Mon voyage à Lourdes, in Œuvres complètes, Nouveau Monde, 2007, t. XVI, p. 808.
  4. Zola dit « vers 1867 » pour ce qui concerne la guérison de l'abbé Peyramale. Émile Zola, Mon voyage à Lourdes, op. cit., p. 808.
  5. Émile Zola, Mon voyage à Lourdes, op. cit., p. 808. Les pères de Garaison (ou pères de l'Immaculée Conception) restent les représentants de l'évêque à la grotte jusqu'en 1903. À la suite des lois anticléricales, l'Église est expropriée. L'ordre est dissous, et les pères sont chassés du domaine de la grotte. Ruth Harris, op. cit., p. 256 et 257.
  6. http://fr.lourdes-france.org/sejour-a-lourdes/carte-de-lourdes/rectorat
  7. http://www.lourdes-infotourisme.com/web/FR/93-eglise-sainte-bernadette.php
  8. http://www.hospitalitelourdes.com/index.php?option=com_content&view=article&id=10&Itemid=16&lang=fr
  9. http://www.mariedenazareth.com/7426.0.html?&L=0
  10. http://fr.lourdes-france.org/jeunes/village-des-jeunes
  11. Pèlerinage international du Christ-Roi
  12. http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2011/08/13/lourdes-deuxieme-cite-hoteliere-de-france,206818.php
  13. GEO no 42 août 1982 p. 67
  14. GEO no 42 août 1982 p. 62
  15. Pour l'anecdote, on peut noter que l'eau de Lourdes est depuis 1998 sous l'autorité de Monseigneur Perrier.
  16. Voir « la 67e guérison miraculeuse », sur http://www.lourdes-france.org/ Site officiel des Sanctuaires de Lourdes.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive d'ouvrages sur le Lourdes "religieux".

  • A Lourdes guide complet historique et pratique. J. Fabre, E.Privat, 31 Toulouse 1928
  • A Lourdes les apparitions de Massabielle. F.Trochu, E.Vitte, 69 Lyon 1957
  • Apparitions et guérisons de Lourdes. P.Tequi, 75 Paris 1900
  • Bernadette croquis de vie, chemin de foi. B.Tellier, NDL Editions, 65 Lourdes 2009
  • Bernadette de Lourdes et le journal d'un pèlerin. R.Bertier, Uni-Média,75 Paris 1983
  • Bernadette de Lourdes. F.Laudet, Bloud & Gay, 75 Paris 1931
  • Bernadette de Lourdes. E.Pouvillon, Plon, 75 Paris 1894
  • Bernadette de Lourdes. M.de Saint Pierre, La Table Ronde, 75 Paris 1953
  • Bernadette, une vocation "comme tout le monde". B.Billet, Lethielleux, 75 Paris 1971
  • Capitale de la prière. R.Schwob, D. de Brouwer, 75 Paris 1934
  • Dans la clarté de Massabielle. P.M.Théas, Œuvre de la Grotte 65 Lourdes 1963
  • Dans la lumière de Vatican II. P.M.Théas, Œuvre de la Grotte 65 Lourdes 1970
  • Doit-on fermer Lourdes au nom de l'hygiène? Dr. Vincent, H. Oudin, 75 Paris 1906
  • Ephémérides de Lourdes durand 85 ans - 1844/1929. Collectif, Optima, 65 Lourdes 1930
  • Expliquez-moi la Basilique du Rosaire. J.Perrier, NDL Edt, 65 Lourdes 2011
  • Expliquez-moi la Basilique Immaculée Conception. J.Perrier, NDL Edt, 65 Lourdes 2011
  • Expliquez-moi la Basilique St Pie X. J.Perrier, NDL Edt, 65 Lourdes 2011
  • Expliquez-moi les apparitions. J.Perrier, NDL Edt, 65 Lourdes 2011
  • Expliquez-moi les miracles. J.Perrier, NDL Edt, 65 Lourdes 2011
  • Guérisons de Lourdes en 1926. A.Vallet, P.Tequi, 75 Paris 1929
  • Guérisons de Lourdes. J.Belleney, Le Centurion, 75 Paris 1955
  • Histoire critique des événements de Lourdes. G.Bertrin, NDL Edt, 65 Lourdes 1910
  • 'Histoire de la grotte de Lourde racontée à la jeunesse. A.Aubert, A.Mame, Tours 1877
  • Histoire des sanctuaires de Lourdes. (3 volumes) C. Touvet, NDL Edt, 65 Lourdes 2008
  • Jubilé du pèlerinage national à Lourdes. Collectif, La Bonne Presse, 75 Paris 1897
  • La bienheureuse Bernadette Soubirous. J.Blazy, Coste & Doutre 1930
  • La confidente de l'Immaculée, Bernadette Soubirous. Collectif, NDL Edt, 65 Lourdes 1912
  • La France à Lourdes. Collectif, J. Albanel, 1873
  • La jeune fille et la vierge. A.Reyes, Bayard Presses, 75 Paris 2008
  • La vision de Bernadette. R.Montlaur, B.Grasset, 75 Paris 1926
  • La vraie Bernadette de Lourdes. Lettres à Monsieur Zola. Ricard, H.Dentu, 75 Paris 1894
  • L'apparition à la grotte de Lourdes en 1858. Fourcade, J.A.Fouga, 65 Tarbes 1862
  • Le catéchisme vécu à Lourdes. E.Dupplesy/A.Marchand, P.Tequi, 75 Paris 1930
  • Le centenaire des apparitions de Lourdes. P.M.Théas, Œuvre de la Grotte 65 Lourdes 1968
  • Le chant de Bernadette, roman d'une destinée merveilleuse. F.Werfel, A.Michel, 75 Paris 1942
  • Le cœur de Lourdes. R.Gaell, Bloud & Gay, 75 Paris 1932
  • Le dossier des miracles. J.Eparvier/M.Hérissé, Hachette, 75 Paris 1967
  • Le Pèlerinage National de 1908. Année Jubilaire. L.Guérin, Bayard Presses, 75 Paris 1909
  • Le triomphe de Lourdes. N.C., V.Havard, 75 Paris 1893
  • Les apparitions de Lourdes, souvenirs intimes d'un témoin. J.B.Estrade, Œuvre de la Grotte, 65 Lourdes 1934
  • Les épisodes miraculeux de Lourdes. H.Lasserre, Sanard & Derangeon, 75 Paris 1892
  • Les faits de Lourdes, trente guérisons. A.Marchand, P.Tequi, 75 Paris 1924
  • Les foules de Lourdes. J.K.Huysmans, Stock, 75 Paris 1906
  • Les merveilles eucharistiques de Lourdes. H.Jus, Duculot-Roulin, Tamines (B)1913
  • L'évêque de Bernadette, Monseigneur Laurence. G.Bernoville, B.Grasset, 75 Paris 1955
  • L'humble Sainte Bernadette. C.Yver, Spes, 75 Paris 1934
  • Lourdes 1858 - Témoins de l'événement. L.M.Cros/M.O.Gaillard, P.Lethielleux, 75 Paris 1957
  • Lourdes au cinéma. J.C. Borde, NDL Editions, 65 Lourdes 2008
  • Lourdes autrefois de 1800 à 1930. P.Lafourcade, Horvath, 42 Le Coteau 1988
  • Lourdes et les pèlerinages de la Vierge. C.Baussan, B.Arthaud, 75 Paris 1949
  • Lourdes et ses tenanciers. J. de Bonnefon, L.Michaud, 75 Paris xxxx
  • Lourdes le domaine de Notre Dame de 1858 à 1947. J.B.Courtin, Edt. Franciscaines, Rennes 1947
  • Lourdes, 2ème congrès marial national Collectif, Œuvre de la Grotte, 65 Lourdes 1931
  • Lourdes, cité des miracles ou marché d'illusions. A.Deroo, A.Fayard, 75 Paris 1956
  • Lourdes, comment interpréter ses guérisons. A.Vallet, P.Tequi, 75 Paris 1929
  • Lourdes, le miracle depuis 150 ans. J.Perrier, M.Lafon, 75 Paris 2008
  • Lourdes, récit authentique des apparitions. R. Laurentin, Coll. Figures spirituelles, 75 Paris 2002
  • Lourdes, terre de Marie. P.M.Théas, Oeuvre de la Grotte, 65 Lourdes 1958
  • Lourdes, une spiritualité de la transparence. P.Mac'Leod, Ad Solem, Mayenne 2010
  • Lourdes. E.Zola, Charpentier, 75 Paris 1898
  • Massabielle ou la joie de Lourdes.' L.Lefèvre, G.Beauchesne, 75 Paris 1936
  • Miracles à Lourdes. J.M.Tauriac, Laboureur, 75 Paris 1956
  • Notre Dame de Lourdes. H.Lasserre, Sanard & Derangeon, 75 Paris 1892
  • Notre Dame de Lourdes après 18 ans. Anonyme, Imp. Grotte, 65 Lourdes 1876
  • Notre Dame de Lourdes et le diocèse de Montpellier. H.Cabane, Imp. du Sud, 34 Béziers 1949
  • Notre Dame de Lourdes par ses premiers chapelains. Sempé/Duboé, Letouzey & Ané, 75 Paris 1931
  • Notre Dame de Lourdes, album du pèlerin. A.Rebsomen, Spes, 75 Paris 1925
  • Notre Dame de Lourdes, récits et mystères. L.M.Cros, E.Privat, 31 Toulouse 1901
  • Notre-Dame de Lourdes, prières et neuvaines. E. Bonvin, Collection Prières et Neuvaines, 2011
  • Nouvelle histoire de Lourdes - Apparitions et guérisons. L.Manent, La Colombe, 75 Paris 1955
  • Pèlerinage à Lourdes d'un jeune homme curieux. H.Ballande, NDL Edt, 65 Lourdes 2006
  • Pèlerinage du diocèse de Montpellier à N.D. de Lourdes. Collectif, La Charité, 34 Montpellier 1913
  • Pèlerins de Lourdes. F.Mauriac, Plon, 75 Paris 1932
  • Sainte Bernadette. F.Trochu, D. de Brouwer, 75 Paris 1956
  • Sainte Bernadette. BD. A.Richomme, Edt. Fleurus, 75 Paris xxxx
  • Sainte Bernadette bergère en chrétienté. J.Belleney, La bonne Presse, 75 Paris 1946
  • Sainte Bernadette la voyante de Lourdes. F.Trochu, Œuvre de la Grotte, 65 Lourdes 1953
  • Sainte Bernadette, Lourdes en héritage. P. Reboulin, Edt Sutton, 37 St Cyr/Loire 2009
  • Sainte Bernadette petite fille des Pyrénées. L. Laurand, Eise, 69 Lyon 1953
  • Sens de Lourdes. R.Laurentin, P.Lethielleux, 75 Paris 1955
  • Triduum de Lourdes - 1935. Collectif, R.Bauer, 75 Paris 1935
  • Triduum de Lourdes - 1935. J.Belleney, Imp. Coquemard, 16 Angoulême 1935
  • Une pensée par jour avec Bernadette Soubirous. P. Frey, Médiapaul, 75 Paris 2011
  • Voici ta mère, le message de Lourdes. J.M.Gallay, Leman 1955
  • Y a-t-il encore des miracles à Lourdes ? Dr A. Oliviéri, P. Lethielleux, 75 Paris 1969

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]