Oxígeno Verde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Oxígeno Verde était un parti vert colombien aujourd'hui dissous.
Il a été créé par Íngrid Betancourt en 1998, avant qu'elle soit enlevée le 23 février 2002.

Les deux principaux partis colombiens sont le parti Liberal, auquel Betancourt avait appartenu, et le parti Conservateur.

Dans son livre La rage au cœur, Betancourt fixe ainsi les objectifs du parti :

  • la lutte contre la corruption en premier ;
  • la redistribution des richesses ;
  • la protection de l'environnement en dernier.

Ce parti politique a cependant peu de succès : dans des sondages du début de l'année 2002 effectués pour les journaux El Tiempo ou Cambio, il est crédité de moins de 1 % des intentions de vote. Dans ce dernier journal lié à Gabriel García Márquez[1], un ami d'enfance de Betancourt, les jugements sont encore plus sévères :

  • la candidate n'obtient aucune voix (sur 1 600 électeurs interrogés) à la question « Qui est le plus compétent pour combattre la guérilla et les paramilitaires ? » ;
  • sur la capacité à lutter contre la corruption, elle arrive dernière avec 2 % des voix ;
  • avec 22 % des voix, elle arrive deuxième à la question de savoir pour qui les personnes interrogées ne voteraient jamais.

De fait, aux élections du 26 mai, la candidature Betancourt, maintenue par son parti, obtient 0,4 % des suffrages exprimés, et « le parti dit Vert évitera de justesse de perdre alors, faute de voix suffisantes pour les élections au Congrès, son existence légale »[2].


Le parti a disparu en 2005.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Fiche descriptive sur le site de Courrier International
  2. Jacques Thomet, Ingrid Betancourt, Histoire de cœur ou raison d'État, éd. Hugo et compagnie, pp. 124,125

Lien externe[modifier | modifier le code]