Owen Roberts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roberts.
Owen Roberts

Owen Josephus Roberts (2 mai 187517 mai 1955) fut un membre de la Cour suprême des États-Unis pendant 15 ans. Il dirigea la commission d'enquête sur l'attaque de Pearl Harbor. Il est né à Philadelphie en Pennsylvanie et fréquenta la Germantown Academy puis l'Université de Pennsylvanie, où il obtint son diplôme de droit en 1895. Il commença sa carrière comme assistant d'un avocat à Philadelphie. Il fut ensuite appelé par le Président Calvin Coolidge pour faire la lumière sur le scandale du Teapot Dome, concernant des réserves pétrolières publiques.

Il intégra la Cour suprême en 1930 sous le mandat de Président Herbert Hoover après que la nomination de John J. Parker ait été rejetée, à une voix près, par le Sénat. À la Cour, il sera souvent un swing vote (un vote bascule) entre ceux, comme Louis Brandeis, Benjamin Cardozo, Harlan Fiske Stone ou le Chief Justice Charles Evans Hughes, qui allaient avoir une interprétation large de la Clause du commerce pour permettre au Congrès américain de faire passer la législation sur le New Deal qui donnait un plus grand rôle fédéral dans l'économie nationale et les quatre "Four Horsemen" (Justices James Clark McReynolds, Pierce Butler, George Sutherland et Willis Van Devanter) qui étaient en faveur d'une interprétation plus stricte de cette Clause du commerce et croyaient que le Quatorzième amendement protégeait une forte "liberté de contrat".

Roberts a été nommé par Roosevelt à la tête de la commission d'enquête sur l'attaque de Pearl Harbor, son rapport, publié en 1942, fut très critique à l'égard de l'armée américaine. Plus tard, Roberts sera l'une des voies minoritaires dans la décision de la Cour favorable au maintien de l'internement des Américains d'origine japonaise le long de la côte Ouest en 1944. (cas Korematsu v. États-Unis).

Dans ses dernières années à la Cour suprême, Roberts se retrouva à être le seul juge à ne pas avoir été nommé par le Président Franklin D. Roosevelt. Roberts devint frustré par la volonté des nouveaux juges à renverser les décisions précédentes et avec ce qu'il considérait comme des décisions orientées vers le libéralisme. Roberts fut un minoritaire quelque peu amer en 1944 dans le cas Smith c. Allwright qui a amené la cour rendre une décision inverse à celle qu'elle avait rendue neuf ans plus tôt, décision alors rédigée par Roberts lui-même. On lui prête alors la phrase que « les jugements de ce tribunal sont dans la même catégorie que les billets de train à usage limité, bon pour cette journée et ce train seulement. »

Il démissionna de la Cour suprême en 1945. Il fut ensuite le doyen de l'école de droit de l'université de Pennsylvanie.

Il mourut dans le comté de Chester (Pennsylvanie), dans sa ferme, après une longue maladie en 1955.

Source[modifier | modifier le code]