Owen Gray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Owen Gray est un chanteur né le en Jamaïque. Il s'est illustré dans différents styles comme le blues jamaïcain, le shuffle, le ska, la musique soul, les ballades romantiques ou le reggae.

Fils de militaire, il chante très jeune dans une chorale et gagne un prix à neuf ans. Il commence sa carrière en 1960 avec The Caribs (Please Don't Let Me Go) et en travaillant chez le producteur Simeon Smith, accompagné du Sonny Bradshaw Orchestra ou de Kenneth Richard & his Band (Nobody Else, Running Around). Puis il enregistre pour Coxsone Dodd (One The Beach, avec Don Drummond, Sinners Deep), Prince Buster (Lizarella), King Edward, Chris Blackwell, etc. Mais son plus grand succès est Darling Patricia sorti chez Leslie Kong en 1962. Il enregistre également une dizaine de duos avec la chanteuse Millie Small pour Coxsone (Never Say Goodbye), et lui dédie la chanson Millie Girl, produite par Prince Buster en 1962. Il enregistre énormément jusqu'en 1965. On le retrouve chez Clancy Collins à partir de 1967, parfois accompagné des Soul Vendors, avec qui il part en tournée. Il revient en 1969 avec les débuts du reggae (Woman A Gramble, Girl What You Are Doing To Me). Il obtient un franc succès avec Cupid, une reprise de Sam Cooke. Bunny Lee produit encore quelques titres d'Owen Gray en 1975 hélas passé inaperçus (Jah Jah Train).

Il continue à chanter des ballades dans les années 1990 et fête ses 40 ans de carrière en 1998.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Maréchal Yannick, L'Encyclopédie du Reggae 1960-1980, Editions Alternatives, 2005, Paris.