Ouro Preto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ouro Preto (homonymie).
Ouro Preto
Surnom : Ourinho
Devise : proetiosvm avrvm nigrvm
Blason de Ouro Preto
Héraldique
Drapeau de Ouro Preto
Drapeau
Praça Tiradentes
Praça Tiradentes
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
État Minas Gerais Minas Gerais
Maire José Leandro Filho (PSDB)
Fuseau horaire UTC-3
Démographie
Gentilé ouropretano, ouropretana
Population 70 281 hab.[1] (2010)
Densité 56 hab./km2
Géographie
Coordonnées 20° 23′ 08″ S 43° 30′ 29″ O / -20.385555556, -43.50805555620° 23′ 08″ Sud 43° 30′ 29″ Ouest / -20.385555556, -43.508055556  
Altitude 1 179 m
Superficie 124 500 ha = 1 245 km2
Divers
Date de fondation
1711
Localisation
Localisation de Ouro Preto sur une carte
Localisation de Ouro Preto sur une carte

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte administrative du Brésil
City locator 14.svg
Ouro Preto

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte topographique du Brésil
City locator 14.svg
Ouro Preto

Ouro Preto (« Or-noir » en français) est une ville de l'État fédéré du Minas Gerais au Brésil, située dans le sud-est du pays.

La ville d'Ouro Preto (alors appelée Vila Rica) est fondée le 8 juillet 1711 à la suite de la découverte par les bandeirantes (pionniers) d'or dans les rivières du Minas Gerais, vers la fin du XVIIe siècle. Une foule de chercheurs d'or, bientôt rejoints par des commerçants, vient s'y installer pour y faire fortune.

Ouro Preto devient rapidement une ville non seulement prospère mais aussi très importante : vers 1750, elle compte plus d'habitants que Rio de Janeiro ou New York. La richesse de la ville lui permet de construire une multitude d'églises baroques, dont plusieurs sont décorées par l'architecte-sculpteur Aleijadinho, surnommé « le petit estropié » car atteint de la lèpre.

Avec la fin de l'exploitation de l'or dans l'État du Minas Gerais, la ville est peu à peu abandonnée et à ce titre a très peu changé depuis cette époque.

La ville d'Ouro Preto reste donc une cité coloniale, pavée. Elle est de plus construite sur plusieurs collines aux pentes relativement raides, d'où l'on peut profiter de nombreux points de vue, ce qui lui donne un cachet tout particulier. La ville est classée au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO.

Une École des mines y est fondée le 12 octobre 1876 par un Français, Claude-Henri Gorceix (1842-1919). Il fut appelé au Brésil pour y organiser l'enseignement de la géologie et de la minéralogie par l'empereur Dom Pedro II. Elle est de renommée internationale.

Ouro Preto en 1870
Ouro Preto à la tombée du jour

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]