Uļjana Semjonova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ouliana Semionova)
Aller à : navigation, rechercher
Uļjana Semjonova Portail du basket-ball
Stefania Passaro boxing out Uljana Semjonova.jpg
Semjonova face à Stefania Passaro
Fiche d’identité
Nom complet Uļjana Semjonova
Nationalité Drapeau : URSS soviétiqueDrapeau : Lettonie lettone
Naissance 9 mars 1952 (62 ans)
Daugavpils, RSS de Lettonie
Drapeau de l’URSS Union soviétique
Taille 2,13 m
Situation en club
Poste Pivot
Carrière universitaire ou amateur
1965-1967 Daugava Rīga
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1967-1987
1987-1988
1988-1989
Daugava Rīga
Tintoretto
Valenciennes-Orchies
Sélection en équipe nationale **
1968-1986 Drapeau : URSS URSS
Basketball Hall of Fame 1993
FIBA Hall of Fame 2007

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Uļjana Semjonova (en russe : Ульяна Ларионовна Семёнова, Ouliana Larionovna Semionova; née le 9 mars 1952 à Dvinsk, aujourd'hui Daugavpils, est une ancienne joueuse de basket-ball soviétique d'origine russe. Elle est maintenant de nationalité lettone. Uļjana mesure 2,13 m et ses gigantesques pieds chaussent du 58[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ayant évolué durant pratiquement toute sa carrière avec le club letton, alors soviétique, de Daugava Rīga, elle est la raison principale de la domination de son équipe sur le basket-ball européen. Le club remporte la Coupe des clubs champions sans interruption entre 1968 et 1975, puis en 1977, 1981 et 1982. En 1975-76, le club n'avait pas disputé la compétition en raison d'un boycottage soviétique. Durant cette domination, Riga fait échec à quatre reprises aux demoiselles de Clermont. En 1985, le club a également disputé une finale et remporte la Coupe Ronchetti 1987.

Cette domination sur le basket européen se double également d'une domination au niveau des équipes nationales. Avec l'équipe d'URSS, elle remporte le premier titre olympique féminin, lors des Jeux olympiques de 1976 à Montréal, réalisant le doublé avec le titre lors de l'édition des Jeux olympiques 1980 de Moscou.

Elle remporte également trois titres mondiaux, en 1971 au Brésil, 1975 en Colombie et 1983 au Brésil et dix titres consécutifs de championne d'Europe.

En fin de carrière, elle évolue une saison en Espagne, puis une saison en France avec le club de Valenciennes-Orchies.

En 1993, elle devient la première basketteuse non américaine à entrer dans le « Hall of Fame ». En 2007, elle est également élue au Hall of Fame de la FIBA.

Clubs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Équipe nationale d’URSS[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gazzetta dello Sport,Photoserie
  2. Comparaison avec Bill Russell (pointure 52),Photoserie

Liens externes[modifier | modifier le code]