Oueslatia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Oueslatia
Administration
Pays Tunisie Tunisie
Gouvernorat Kairouan
Délégation(s) Oueslatia
Maire Kamel Gleyi[1]
Code postal 3120
Démographie
Population 8 444 hab. (2004[2])
Géographie
Coordonnées 35° 50′ N 9° 35′ E / 35.84, 9.58 ()35° 50′ Nord 9° 35′ Est / 35.84, 9.58 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tunisie (administrative)

Voir la carte administrative de Tunisie
City locator 14.svg
Oueslatia

Géolocalisation sur la carte : Tunisie (relief)

Voir la carte topographique de Tunisie
City locator 14.svg
Oueslatia
Liens
Site web www.commune-weslatia.gov.tn

Oueslatia ou El Oueslatia (الوسلاتية) est une ville du centre de la Tunisie située à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Kairouan.

Rattachée au gouvernorat de Kairouan, elle constitue une municipalité comptant 8 444 habitants en 2004[2]. Elle est par ailleurs le chef-lieu d'une délégation comptant 36 195 habitants en 2006. Outre la ville, les villages de Maarouf, El Menzel, Djebel Serj, Zaghdoud, Djebel Ousselat, Djebel Erreïhane, Aïn Djeloula, Oum El Ksal et El Behaïer lui sont rattachés.

Elle est au centre d'une plaine comprise entre les alignements montagneux du Djebel Ousselat et du Djebel Serj appartenant au flanc sud de la dorsale tunisienne.

On y trouve des grottes, intéressantes pour la spéléologie comme la grotte de la mine, ainsi que de nombreuses peintures rupestres dont les mieux conservées représentent des scènes de chasse où apparaissent rhinocéros, autruches et buffles, autant d'animaux qui témoignent d'un milieu naturel verdoyant au Néolithique.

À trente kilomètres de Oueslatia se trouve le site antique de Ksar Lemsa où sont conservés les vestiges d'une forteresse de la période byzantine et d'un théâtre romain. Aujourd'hui, une source d'eau est exploitée pour la mise en bouteille d'eau minérale.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décret du 23 septembre 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°74, 30 septembre 2011, pp. 1991-1992
  2. a et b (fr) Recensement de 2004 (Institut national de la statistique)