Ouenza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ouenza
Noms
Nom algérien ونزة
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Tebessa
Daïra Ouenza
Code postal 12350
12003
Code ONS 1219
Démographie
Population 52 737 hab. (2008[1])
Densité 425 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 55′ 00″ N 8° 05′ 00″ E / 35.916667, 8.08333335° 55′ 00″ Nord 8° 05′ 00″ Est / 35.916667, 8.083333  
Superficie 124 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Tébessa.
Localisation de la commune dans la wilaya de Tébessa.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Ouenza

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Ouenza

Ouenza ( ونزة en arabe), est une commune de la wilaya de Tébessa en Algérie, située dans l'extrême est du pays, près de la frontière tunisienne, à 70 km de Tébessa.

Géographie[modifier | modifier le code]

Relief et climat[modifier | modifier le code]

Située sur les hauts plateaux, elle a un climat sec et froid l'hiver, chaud l'été.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Les quartiers de Ouenza diffèrent dans leur architecture ainsi que dans leur spécificité et tendance urbanistique. On y trouve des quartiers construits à l'époque coloniale selon le modèle européen et qui abritaient les habitants d'origine européenne: Cité centrale, Socolon. D'autres ont été construit spour accueillir les familles musulmanes : Cité ben Badis, Bir Hachana, Cité mosquée. Alors que le quartier le plus vieux de la ville s'appelait Vieux Bayad a été totalement éradiqué ces dernières années pour céder la place à des constructions modernes. La ville a commencé de s'élargir notamment pour investir dans un espace loin de la pollution provoquée par l'exploitation minière.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.
Carte postale qui date des années 1950/60 des mines de L'Ouenza

Ouenza fut construite au début du vingtième siècle par les Français autour d'une mine de fer. Son important gisement de minerai de fer a été à l'origine de la croissance économique de toute la région depuis plus de 100 ans. Le minerai était transporté à 150 km au nord, dans la ville côtière d'Annaba.

Très rentable, la Société de l'Ouenza, créée en 1913 et concessionnaire du gîte de minerai de fer de Bou-Khadra depuis 1925[2], figure au palmarès des premières capitalisations boursières françaises de 1949, peu avant la guerre d'indépendance. La croissance se poursuit ensuite dans le cadre de la nationalisation, opérée en 1966[3].

L'exploitation du minerai a permis l'installation de travailleurs venus de nombreuses régions d'Algérie et des autres pays du Maghreb (Maroc, Tunisie, Libye). Ceci a contribué à la richesse culturelle de la ville et a donné pendant longtemps à la ville une spécificité particulière par rapport aux autres villes de la région.

Démographie[modifier | modifier le code]

Administrattion[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune dispose de trois établissements d'enseignement secondaire, dont un est spécialisé dans l'enseignement technique. L'ancien lycée Saad Ibn Abu Ouakas, inauguré en 1982 et qui était le seul lycée où s'orientent les nouveaux lycées est encore en bon état.

Le Nouveau Lycée et Beghagha Saleh

Les écoles fondamentales assurent l'enseignement fondamental depuis la première année jusqu'à la neuvième. Nous trouvons des écoles, plus anciennes et plus connues, telles que El Emir Abdelkader, Ibn Sina (qui était une école polytechnique), Mohamed Seddik Ibn Yahia et qui étaient à une époque destinées à un enseignement moyen (post-primaire).

Les écoles primaires les plus connues : El Fida, Ibn Badis, Reda Houhou, Mebarek el Mili, Larbi Tébessi, Bachir el Ibrahimi. El Wassit est une école privée, inaugurée en 1995 est spécialisée dans l'enseignement informatique continu.

Santé[modifier | modifier le code]

La ville de Ouenza possède un Centre hospitalier Fouad Boughrara, doté d'un équipement moderne pour offrir aux patients des services de qualité. Plus récemment l'hôpital a été équipé pour recevoir les patients souffrant d'insuffisance rénale pour des séances d'hémodialyses. La ville comporte également des centres de santé disposés un peu partout dans la ville pour des consultations de médecine, des soins médicaux et pour la prévention (PMI, compagnes de vaccinations...etc.). L'hôpital de Ouenza reste par ailleurs dépendant des grands centres hospitaliers de Annaba et de Tebessa distant respectivement de 150 km et 75 km quant à la prise en charge des patients chirurgicaux lourds (grands accidentés).

Vie quotidienne[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Ouenza dispose de plusieurs maisons de jeunes : La maison de jeunes frères Abidi et les maisons de jeunes Houari boumediène et Mohamed Boudiaf.

La commune de Ouenza se prépare pour accueillir, à l'instar d'autres villes, une annexe de la bibliothèque nationale et qui sera un lieu de rencontre et de consolidation des éléments culturels de la population Ouenzie[réf. nécessaire].

Sports[modifier | modifier le code]

Ouenza est une ville qui a connu ou mouvement sportif depuis 1945. Avec une équipe composée à cette époque par des Algériens et des Français, et qui ne cesse d'avoir de l'expérience notamment ces derniers temps.

Boulodrome, appelé communément le cercle par la population ouenzie où l'on joue aux boules. Nous avons assisté à l'inauguration d'un stade "18 février" il y quelques années et qui est considéré comme un extraordinaire espace de rencontre des équipes de football. Aussi, une salle omnisports est en préparation et qui rendra un énorme service aux jeunes qui veulent pratiquer différents sports.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Wilaya de Tébessa : répartition de la population résidente des ménages ordinaires et collectifs, selon la commune de résidence et la dispersion ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  2. Les mines de fer de l'Ouenza et de Bou-Khadra, par le Cercle algérianiste [1]
  3. http://www.scriponet.com/salle.php?idP=4770

Site Web officielle : http://ouenzanews.free.fr/ouenzanews.free.fr/ACCEUIL.html