Oued Taria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Oued Taria
Noms
Nom algérien واد التارية
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Mascara
Daïra Oued Taria
Code ONS 2922
Démographie
Population 15 901 hab. (2008[1])
Géographie
Coordonnées 35° 06′ 53″ N 0° 05′ 19″ E / 35.114643, 0.088577335° 06′ 53″ Nord 0° 05′ 19″ Est / 35.114643, 0.0885773  
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Mascara.
Localisation de la commune dans la wilaya de Mascara.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Oued Taria

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Oued Taria

Oued Taria est une commune de la wilaya de Mascara en Algérie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Oued Taria est avoisinante de la daïra de Sidi Boubekeur (wilaya de Saïda), de Ghriss, de Beniane et de Aïn Fekan.

Les principaux centres urbains sont Guerdjoum et Ouizert auxquels s'ajoutent notamment les douars de Ouled Bouhalouane, Sidi Aïssa, Ouled Belil, Ouled Ben Nasser, Ouled Ali Ben Aïssa, Oueld Charif, Amourate.

La commune est traversée par un oued homonyme séparant les deux rives de la ville reliées par deux ponts, l'un datant de 1903 et l'autre des années 1970 qui est situé sur route nationale n° 6.

Histoire[modifier | modifier le code]

Oued Taria est créé comme centre urbain en 1872[2]. Avant cette date, le site était mentionné pour l'existence d'un caravansérail bâti en 1858 [3]. En 1882, la commune compte « 7 417 habitants, dont 535 français, 47 Israélites, 6 650 indigènes, 185 étrangers »[4]. Vers 1897, le préfet d'Oran décide de supprimer la commune pour l'annexer à celle de Mascara, situé à 32 kilomètres sur la route de Saïda, entre Froha et Franchetti, dont elle forme une section. Le peuplement du territoire de 670 hectares est divisé en 22 lots agricoles : 12 sont occupés par des Alsaciens-Lorrains ayant décidé de se rallier à la France après la Guerre de 1870 et l'annexion de l'Alsace-Lorraine à l'Allemagne au sein du Reichsland Elsaß-Lothringen en 1871.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]Recensement 2008 de la population algérienne, wilaya de Mascara, sur le site de l'ONS.
  2. Préfet Nouvion, Situation au 31 décembre 1878 du département d’Oran au point de vue de la colonisation, des nouveaux villages et de la construction de la propriété chez les indigènes, 1897 p. 17)
  3. Conseil général de la province de Oran, 1888/10, p. 32
  4. Louis Piesse, Itinéraire de l’Algérie, de Tunis et de Tanger, Paris, Hachette, 1882, p. 277