Ouarville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ouarville
Moulin à vent d'Ouarville
Moulin à vent d'Ouarville
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre
Département Eure-et-Loir
Arrondissement Chartres
Canton Voves
Intercommunalité Communauté de communes de la Beauce vovéenne
Maire
Mandat
Jean-Michel Dubief
2014-2020
Code postal 28150
Code commune 28291
Démographie
Population
municipale
562 hab. (2011)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 21′ 17″ N 1° 46′ 30″ E / 48.3547, 1.77548° 21′ 17″ Nord 1° 46′ 30″ Est / 48.3547, 1.775  
Altitude Min. 146 m – Max. 154 m
Superficie 20,13 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Eure-et-Loir

Voir sur la carte administrative d'Eure-et-Loir
City locator 14.svg
Ouarville

Géolocalisation sur la carte : Eure-et-Loir

Voir sur la carte topographique d'Eure-et-Loir
City locator 14.svg
Ouarville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ouarville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ouarville

Ouarville est une commune française située dans le département d'Eure-et-Loir en région Centre.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ouarville est un village beauceron, situé à 14 km au nord-est de Voves, 12 km au sud d'Auneau et environ 1 500 m de l'ancienne voie romaine de Chartres à Sens dite "Chemin de saint Mathurin". La route nationale 154 passe à 8 km du village et la ligne chemin de fer Paris - Tours via Châteaudun et Vendôme à 5 km au nord-ouest.

Carte d'Ouarville et des communes limitrophes.


Histoire[modifier | modifier le code]

Jacques Pierre Brissot est né en 1754 à Ouarville[réf. nécessaire], hameau de Lèves et non à Ouarville canton de Voves. Il a été guillotiné en 1793.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Ouarville Blason D’or au moulin à vent de sinople[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001   Jean-Michel Dubief    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 562 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
769 771 750 723 756 741 689 730 794
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
790 829 833 819 819 762 759 802 709
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
663 665 612 554 517 511 430 484 442
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
387 425 408 425 468 549 571 577 562
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le Grand Moulin[modifier | modifier le code]

Le Grand Moulin est situé entre Chartres et Angerville, à proximité d'Ouarville. Visible de la route, il se visite de Pâques à la Toussaint, le dimanche de 14 h 30 à 18 h et en semaine sur rendez-vous. C'est un moulin à pivot aux ailes à 10 planches (système Berton). Il a été classé monument historique en 1941[4]. Le dernier meunier en fut Robert Ferron décédé en 1973 à l'âge de 73 ans. Il fut démonté en juin 1989, restauré en juillet 1992, inauguré en septembre 1992. Le bail emphytéotique (bail de longue durée - 60 ans) a été passé avec la commune et l'Association des Amis du Grand Moulin le 7 mai 1993. Dans le cadre de la Route du Blé, il y a chaque année une animation à la fin du mois de juin, avec visite gratuite ce jour-là.

Église Saint-Martin[modifier | modifier le code]

Chœur et nef (1519), lambris, voûte d'ogives, chapelles latérales (1694 et 1711), retable, autel surélevé avec tabernacle du XVIIIe siècle, bac d'œuvre avec dais sculpté, toiles du XVIIIe siècle, peinture murale du XIXe siècle au-dessus du retable sous la verrière du chevet.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]


Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Ouarville sur le site de l'Institut géographique national