Ouangolodougou (Côte d'Ivoire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ouangolodougou (Burkina Faso).
Ouangolodougou
Administration
Pays Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
District District des Savanes
Région Tchologo
Maire Moussa Toungara
Géographie
Coordonnées 9° 58′ 00″ N 5° 09′ 00″ O / 9.966667, -5.159° 58′ 00″ Nord 5° 09′ 00″ Ouest / 9.966667, -5.15  
Divers
Langue(s) parlée(s) Dioula, Français, Sénoufo
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Côte d'Ivoire

Voir la carte administrative de Côte d'Ivoire
City locator 14.svg
Ouangolodougou

Géolocalisation sur la carte : Côte d'Ivoire

Voir la carte topographique de Côte d'Ivoire
City locator 14.svg
Ouangolodougou

Ouangolodougou est une ville située au nord de la Côte d'Ivoire, dans la Région du Tchologo, près de Ferkessédougou. Elle constitue un important carrefour sur la route qui conduit au Burkina Faso Les principales langues parlées sont: le Dioula, le Senoufo et le Français. La localité de Ouangolodougou est chef-lieu de commune, de sous-préfecture et de département[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La ville, située à 9°58' de latitude nord et 5°09' de longitude ouest, fait partie de la grande Région des savanes, frontalière du Mali et du Burkina Faso. Ouangolodougou se situe à 750 km d’Abidjan, la capitale économique et plus grande ville du pays et à 600 km de Yamoussoukro, la capitale politique.

Carte du nord de la Côte d'Ivoire
Rose des vents Drapeau : Burkina Faso Banfora Rose des vents
Tingréla N Bouna
O    Ouangolodougou    E
S
Ferkessédougou, Korhogo

Climat et végétation[modifier | modifier le code]

La végétation de la région est celle de la savane arborée.

Le climat y est très chaud et très sec (du type du climat soudanais), avec, en décembre et janvier, l'harmattan, un vent puissant venu du Sahara, qui abaisse considérablement la température. La grande saison sèche (octobre - mai) précède la saison des pluies marquée par deux maxima pluviométriques, l'un en juin et l'autre en septembre[2],[3],[4].

Administration[modifier | modifier le code]

Le département de Ouangolo comporte les sous-préfectures de Ouangolo, Toumoukoro (distante de 100 km), Diawala (distante de 60 km) et Niellé (distante de 70 km).

Représentation politique[modifier | modifier le code]

Députés de Tingrela
Date d'élection Identité Parti Qualité Statut
2001 Ouattara Issa PDCI-RDA Homme politique élu

Le mandat de l’Assemblée nationale élue en 2001 s'achevait le 16 décembre 2005. Mais, en raison de la crise politico-militaire de 2002, les élections législatives n'ont pas eu lieu et l’Assemblée nationale en place est demeurée en fonction et a conservé ses pouvoirs.

Économie[modifier | modifier le code]

Secteur secondaire[modifier | modifier le code]

À la suite du désengagement de l'État ivoirien des activités productrices de coton et la privatisation de la Compagnie ivoirienne de développement du textile ( CIDT), il a été créé le 23 août 1998 par le consortium IPS (WA) et la Société Paul Reinhart Ag, la société Ivoire Coton qui est propriétaire à Ouangolodougou d'une usine d'égrenage de coton[5]. Le coton constitue la principale richesse de la région, au point d'y être appelé l’« or blanc ».

Train[modifier | modifier le code]

Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Abidjan Ferkessédougou Non précisé Banfora Ouagadougou

La région[modifier | modifier le code]

À 15 km de cette ville, se trouve le village de Kaouara, construit autour de sa mosquée, de style soudanais, présumée du XVIIIe siècle.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe De Baleine, Le petit train de la brousse, Paris, Filipacchi,‎ 1985
  • Philippe De Baleine, Nouveau voyage sur le petit train de la brousse, Paris, Filipacchi,‎ 1992
  • Pierre Kipré, Histoire de la Côte d'Ivoire, Editions AMI,‎ 1992

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Décret no 2008-96 du 5 mars 2008 portant création des départements de Bettié, Botro, Guéyo, Koro, Kouto, Ouangolodougou, Sinématiali, Tiapoum, Yakassé-Attobrou et Zoukougbeu.
  2. Le climat de la Côte d'Ivoire comporte deux zones bioclimatiques distinctes. Le sud est très humide et connaît quatre saisons (d'avril à la mi-juillet : grande saison des pluies; de la mi-juillet à septembre: petite saison sèche; de septembre à novembre: petite saison des pluies; de décembre à mars: grande saison sèche). Le nord est plus sec et connaît deux saisons principales (juin à septembre: grande saison des pluies; octobre à mai : grande saison sèche). Les températures varient peu allant de 21 à 35°
  3. (fr) Le climat de la Côte d'Ivoire sur Côte d'Ivoire Tourisme
  4. Climat : la Côte d'Ivoire peut être divisée en deux zones climatiques
  5. Ivoire-Coton, à Ouangolodougou

Liens externes[modifier | modifier le code]