Ottobrunn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ottobrunn
Blason de Ottobrunn
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Bavière
District
(Regierungsbezirk)
Haute-Bavière
Arrondissement
(Landkreis)
Munich
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Thomas Loderer (CSU)
Partis au pouvoir CSU
Code postal 85521
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
09 1 84 136
Indicatif téléphonique 089
Immatriculation M
Démographie
Population 20 250 hab. (31 décembre 2011)
Densité 3 872 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 04′ 00″ N 11° 40′ 00″ E / 48.066667, 11.66666748° 04′ 00″ Nord 11° 40′ 00″ Est / 48.066667, 11.666667  
Altitude 557 m
Superficie 523 ha = 5,23 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Ottobrunn

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Ottobrunn
Liens
Site web www.ottobrunn.de

Ottobrunn est une ville allemande située en Bavière à la sortie sud de Munich. Elle présente la plus grande densité de population de la circonscription (Landkreis) de Munich.

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis le début du XXe siècle, des habitations se construisaient au point d'arrivée de la route utilisée de tout temps menant à Rosenheim où aboutissent les routes venant de Salzbourg (sel) et d'Italie par le col du Brenner et Innsbruck en Autriche.

Elle doit son nom au prince Othon de Bavière (Othon Ier de Grèce), le deuxième fils du roi Louis Ier de Bavière qui partit de là rejoindre sa nouvelle patrie pour y fonder sa dynastie. Une colonne de pierre dorique appelée Ottosäule (voir les armoiries) marque l'endroit où il prit congé de son père.

Après la Seconde Guerre mondiale la population augmenta très rapidement suite entre autres à l'afflux de personnes déplacées venant des provinces allemandes cédées au bloc soviétique. Ottobrunn, qui n'était alors qu'un quartier de Unterhaching (Aching-le-Bas, "Aching" pouvant être rattaché étymologiquement du latin aqua (voir Aachen = Aix-la-Chapelle), fut fondée le 1er avril 1955. Plusieurs noms avaient été proposés, dont des désignations locales habituelles de communes comme Neuhaching (Aching-la-Nouvelle) ou Waldhaching (Aching-sous-Bois). Les habitants réussirent cependant à conserver le lien avec le célèbre membre de la famille royale. La terminaison Brunn (puits) apparaissant aussi dans le nom de nombreuses communes voisines (Putzbrunn, Hohenbrunn). Le centre ville actuel a été construit au cours des années 1980 comme la mairie (1983) ou le centre culturel (Bürgerhaus, 1986), baptisé Ermanno Wolf-Ferrari d'après le compositeur germano-italien qui vécut à Ottobrunn de 1915 à 1931.

Au cours de la dernière année de la Seconde Guerre mondiale, l'institut de recherche aéronautique de Munich (Luftfahrt-Forschungsanstalt-München, LFM) avait été construit par des prisonniers du camp de concentration de Dachau à proximité stratégique de l'autoroute et du terrain d'aviation Neubiberg. Le pionnier de l'aéronautique Ludwig Bölkow y transféra le 1er 12/1958 sa société Bölkow Entwicklungen KG fondée à Stuttgart en 1956. Après un travail en coopération notamment avec Heinkel et Willy Messerschmitt et plusieurs fusions, en particulier avec Entwicklungsring Süd, cette société devint le groupe MBB (Messerschmitt-Bölkow-Blohm) qui fait maintenant partie d'EADS (European Aeronautic Defense und Space Company).

Perspectives[modifier | modifier le code]

Les activités aéronautiques quittent cependant peu à peu le site (les avions militaires pour Manching près de Ingolstadt, les hélicoptères pour Donauwörth) et bientôt plus personne ne se souviendra que c'est ici que sont nés tant d'aéronefs tels que le Tornado ou l'Eurocopter EC 135. Le nom même du célèbre pionnier Willy Messerschmitt n'est pas orthographié correctement par de nombreuses organisations dont les services de transport municipaux (MVV) de Munich, voir la station Messerschmidt (écrit avec dt) du bus 213 !

Musée et monument[modifier | modifier le code]

Villes jumelées[modifier | modifier le code]

  1. Margreid an der Weinstraße au (Tyrol) italien depuis 1972
  2. Nauplie en Grèce depuis 1978
  3. Mandelieu-la-Napoule en France depuis 2000

Liens[modifier | modifier le code]