Otto Steinert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Otto Steinert (Sarrebruck, 12 juillet 1915 - Essen, 3 mars 1978) est un photographe allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Otto Steinert poursuit des études de médecine et obtient son doctorat à Berlin en 1939. Il est autodidacte en photographie.

Pendant la Seconde Guerre mondiale et jusqu'en 1948, il pratique la médecine.

En 1948, il dirige la section photographique de l'École des arts et métiers de Sarrebruck, puis la section image de la Société allemande de photographie.

En 1951, il organise la première exposition "Subjektive Fotografie" dans laquelle William Klein et le suédois Christer Strömholm présentent des essais formels proches de l'abstraction. Tout au long des années 1950, Otto Steinert va tenter de renouer avec les recherches stylistiques du Bauhaus en vue de donner une base conceptuelle à la photographie européenne alors dispersée. Il définira ainsi le style d'une photographie qui doit se faire le vecteur de "la personnalité créatrice du photographe" contre une photographie pratique ou documentaire. Cette tendance subjective contribuera aussi au renouvellement du genre dans la photographie de mode.

En 1958, il est chef du jury de la Gesellschaft Deutscher Lichtbildner, dont il deviendra président en 1963.

D'avril 1959 jusqu'à sa mort en 1978, il enseigne la photographie à la Folkwangschule für Gestaltung, à Essen. Parmi ses étudiants, on peut citer André Gelpke, Guido Mangold, Harry S. Morgan, Arno Jansen, Bernd Jansen, Heinrich Riebesehl, Dirk Reinartz, Detlef Orlopp, Erich vom Endt, Monika von Boch, Vicente del Amo, Kilian Breier, Harald Boockmann.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Collections[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

premières
  • 1950, Cologne, Darmstadt, Wuppertal, Milan
  • 1951 et 1952, Photographie subjective à Sarrebruck, Cologne et Munich
  • 1954 et 1955, Photographie subjective II à Sarrebruck puis à la George Eastman House
  • 1959, L'autoportrait eb photographie et divers expositions à Londres et au Musée Folkwang
posthumes

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Revue Terre d'Images, numéro 23, 1966
  • Ute Eskildsen (Hg.): Der Fotograf Otto Steinert. Steidl, Göttingen 1999, ISBN 3-88243-698-0
  • (de) Jörn Glasenapp, Die deutsche Nachkriegsfotografie : eine Mentalitätsgeschichte in Bildern, Paderborn, Wilhelm Fink,‎ 2008 (ISBN 9783770546176), p. 161-188
  • L'art moderne et contemporain, sous la direction de Serge Lemoine, (article "la photographie de l''après-guerre", p. 181 , Larousse, 2013, EAN 978-2035893185

Lien externe[modifier | modifier le code]