Otto Modersohn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Otto Modersohn endormi
(par Paula Modersohn-Becker)

Friedrich Wilhelm Otto Modersohn (né le 22 février 1865 à Soest en Westphalie - mort le 10 mars 1943 à Rotenburg) est un peintre paysagiste allemand, connu également pour avoir été le mari de la peintre Paula Modersohn-Becker.

Biographie[modifier | modifier le code]

Modersohn débuta en 1884 des études à l'Académie des beaux-arts de Düsseldorf, avant de partir en 1888 pour Karlsruhe. En juillet 1889, il rencontra Fritz Mackensen et Hans am Ende à Worpswede, où les trois hommes fondèrent une "colonie artistique" (Künstlerkolonie).

Il épousa en 1897 Helene Schröder, qui lui donna une fille en 1898 (Elsbeth, morte en 1984). Helene trouva la mort en 1900, mais Otto épousa dès l'année suivante la peintre Paula Modersohn-Becker. Après une rupture momentanée, le couple se réinstalla à Worpswede en 1907, où leur fille Mathilde ("Tille") naquit la même année. Paula Modersohn-Becker mourut à peine quelques jours plus tard, des suites de l'accouchement.

Modersohn partit alors pour le village voisin de Fischerhude, où il épousa en 1909 sa troisième femme, Louise Breling, avec laquelle il eut deux fils, Ulrich (1913-1943) et Christian (né en 1916).

Œuvre[modifier | modifier le code]

Otto Modersohn employa sa jeunesse à la réalisation de paysages, dans la lignée de l'école de Barbizon en France. À partir de son installation à Worpswede, son style subit une nette transformation, et le peintre a recours à des couleurs influencées par l'expressionnisme. Sa principale source d'inspiration resta néanmoins les paysages.