Ottavio Semini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Couronnement de Marie, chapelle de la Miséricorde, église de Sant'Angelo, à Milan

Ottavio Semini ou Ottavio Semino (Gênes vers 1530 - Milan, 1604) est un graveur et un peintre italien de la fin de l'ère maniériste, actif principalement à Gênes et Milan au XVIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ottavio Semini s'est formé à Gênes auprès de son père Antonio Semini et a été influencé par le maniérisme de Perino del Vaga.

Il se rendit à Rome afin d'étudier le style de Raphaël[1].

Assisté par son frère Andrea dans de nombreux travaux, il a été contraint de quitter Gênes suite à un homicide et par la suite a conduit une vie dissipée à Milan où il se lia d'amitié avec Giovanni Paolo Lomazzo et adhéra à son extravagante académie (Accademia dei Facchini della Val di Blenio).

Paolo Camillo Landriani a été l'un de ses élèves.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • L'Enlèvement des sabines, palais Doria,
  • La Conversion de saint Paul
  • Il Conciclio degli Dei (Le concile des Dieux), détruit durant la Seconde Guerre mondiale, salon du Palazzo Marino, Milan.
  • Décor du réfectoire et de la contrefaçade de la Certosa de Pavie.
  • Fresques du Palazzo Lomellino et du Palazzo Spinola, Gênes.
  • Fresques de la chapelle de l'église san Maurizio (après 1571), Monastero Maggiore, Milan
  • Fresques de la chapelle san Girolamo (la Misericordia), église de San Angelo, Milan.
  • Fresques des chapelles des églises de Santa Maria delle Grazie et San Marco, Milan.
  • L'enlèvement des Sabines, l'Histoire d'Amour et Psyché (réalisés avec son frère Andrea), Palazzo Pallavicini Cambiaso, Gênes.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) John Denison Champlin, Charles Callahan Perkins, Cyclopedia of Painters and Paintings vol IV, John Denison Champlin, Charles Callahan Perkins,‎ 1887 (réimpr. Scribner and Sons), 170 p.
  • (it)E. Parma, Pittori a Genova nella seconda metà del Cinquecento, en La pittura in Liguria: il Cinquecento, par le soin de E. Parma, Gênes 1999, ad indicem
  • (it)G. Bora, Milano nell’età di Lomazzo e S. Carlo: riaffermazione e sopravvivenza di una cultura, in Rabisch. Il grottesco nell’arte del Cinquecento, catalogue de l'exposition par les soins de M. Kahn-Rossi et F. Porzio,pages 37-56, Milan 1998.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Galerie du Musée Napoléon Par Antoine Michel Filhol, Armand Charles Caraffe, Joseph Lavallée, page 25, 1815, Paris [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]